Visite du Président Xi Jinping placée sous le l’économie et la culture

Le président de la République Populaire de Chine, Xi JinPing continue sa visite en Europe. Après l’Italie et Monaco qui recevait pour la première fois un dirigeant chinois qui de surcroît appartient au Conseil de Sécurité de l’ONU ,  il se rend en France pour une visite d’Etat de trois jours du 24 au 26 mars.

La visite officielle a commencé dimanche par un dîner privé à Beaulieu sur Mer à la Villa Kérylos,  palais rendant hommage à la civilisation grecque. Lundi après midi,après une cérémonie d’hommage à l’Arc de Triomphe, le Président de la République Française, Emmanuel Macron a reçu son homologue pour signer des contrats mais aussi fêter l’anniversaire des relations diplomatiques  qui unissent les deux pays depuis 55 ans lors d’un dîner de gala en présence de nombreuses personnalités du monde politique et culturel. En effet, la France fut le premier pays d’Europe à construire des liens d’amitié avec la Chine en 1964.

Pour la Chine, le but de cette visite basée sur la “confiance”, terme fort et important dans la culture chinoise, est de renforcer les liens entre les deux pays ainsi que les relations économiques avec l’ Europe et particulièrement la France en signant des contrats et des accords. Equilibre, coopération et responsabilité  sont  ont au coeur de cette rencontre où 13 accords régaliens et institutionnels ainsi que 15 accords et partenariats  commerciaux.

Parmi les accords régaliens et institutionnels, on peut retenir:

1. Troisième liste des projets pilotes pour la coopération en pays tiers entre la Direction générale du Trésor et la Commission Nationale pour le Développement et la Réforme (NDRC)

2. Lettre d’intention entre le Centre national des études spatiales (CNES) et l’Administration spatiale nationale chinoise (CNSA) visant au développement de la coopération en matière d’exploration lunaire, et prévoyant l’adoption d’une feuille de route dans le cadre de l’Observatoire spatial du climat ainsi que l’accompagnement des entreprises du secteur.

3. Mémorandum d’entente entre l’Institut du Monde arabe (IMA) et le Musée nationale de Chine portant sur l’organisation de l’exposition Route de la Soie en 2021, à Paris et à Pékin; l’exposition sur les Routes de la Soie organisée en 2021 à l’Institut du monde arabe puis au Musée national de Chine  en officialisera la nature.

4. 13e protocole d’accord  sur l’utilisation pacifique de l’énergie atomique entre le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) et l’Autorité de l’énergie atomique chinoise (CAEA),  encadrant le partenariat nucléaire franco-chinois depuis 1983.

5. Déclaration conjointe entre le Ministère de la Culture et l’Administration d’Etat du Patrimoine Culturel de Chine concernant le renforcement des échanges et de la formation des professionnels en matière de prévention et de lutte contre le trafic illicite de biens culturels.

6. Protocole entre le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et l’Administration générale des douanes de Chine (GACC) sur la quarantaine et les conditions sanitaires pour les exportations de viandes de poulet congelées de France vers la Chine.

Les autres accords portent sur l’agriculture et les douanes (exportation des mollusques français), la coopération éducative et linguistique (avenant au programme “1 000 stagiaires “en Chine,commémorant aussi le centenaire du mouvement Travail-Etudes, qui, depuis 1919, a permis à  600 étudiants chinois de venir étudier en France, parmi lesquels Zhou Enlai et Deng Xiaoping), création d’un laboratoire sur la protection des plantes, la génomique et les semences de blé, projet de recherches liées à la tuberculose, déclaration d’intention liée au sport (Jeux Olympiques de 2022 et 2024 et construction d’un centre de foot “Clairefontaine” à Pékin).

Parmi les accords commerciaux et les partenariats, on peut citer:

1. General Terms Agreement (GTA) entre Airbus et la China Aviation Supplies Holding Company (CAS) portant sur l’acquisition de 290 appareils de la famille A320 et de 10 A350. Ce contrat commercial renforce le partenariat stratégique franco-chinois dans le domaine de l’aéronautique civil

2. Mémorandum d’entente entre BNP Paribas, Eurazéo PE et China Investment Corporation (CIC) portant sur la création d’un fond d’investissement bilatéral de coopération franco-chinois d’un montant  d’un milliard d’euros, portant au développement d’entreprises françaises en Chine.

3. Accord de coopération entre EDF et China Energy Investment Corporation portant sur les phases 4 et 5 du projet éolien off-shore de Dongtai (montant estimé de 1 milliard d’euros)  visant la construction et l’exploitation d’un parc éolien off-shore de 502 MW au large de la province du Jiangsu.

4. Accord stratégique entre Fives et CNBM (China National building Materials Group) sur le changement climatique et la coopération en pays tiers (montant estimé de 1 milliard d’euros) pour la mise en œuvre de technologies vertes permettant de réduire fortement leur consommation énergétique (grâce à des technologies innovantes mais aussi au digital). Promotion de ces solutions en Afrique, où CNBM est très présent.

5. Mémorandum d’entente entre Quadran International, BPI France et SUS environment, China Investment Corportation relatif au soutien par le fonds franco-chinois en marchés tiers d’une plateforme international sur les énergies renouvelables (montant estimé de 1 milliard à 1.5 milliard d’euros).

6. Accord-cadre de coopération globale et contrat de construction entre CMA-CGM et China State Shipbulding Corporation portant sur la construction de 10 nouveaux navires d’une capacité de 15 000 containers équivalent vingt pieds (EVP) (montant estimé de 1.2 milliard d’euros), permettant à la CMA-CGM de devenir le seul transporteur maritime à posséder des navires au gaz naturel liquéfié.

7. Contrat entre Airbus et Twenty First Century Aerospace Technology Co.Ltd (21AT) relatif au renforcement de la coopération franco-chinoise dans le domaine des services basés sur l’imagerie satellitaire en fournissant des images satellitaires à très haute résolution via une constellation satellitaire d’Airbus.

12. Accord de coopération stratégique entre Schneider Electric et Bank of China  via une coopération à long terme pour le financement de projets en pays tiers.

La première part du marché commercial chinois est l’Union Européenne; depuis une quinzaine d’années, les investissements chinois ont pris beaucoup d’envergure mais l’Union Européenne est- elle prête à se lier à la Chine, car cette dernière est considérée comme une rivale directe selon la Commission Européenne sans oublier son système politique et ses problèmes avec les droits de l’homme, inverses aux  valeurs de l’Union Européenne. Pourtant l’Italie a été la première d’Europe à signer un protocole d’accord avec la Chine, tout comme près de 80 pays qui ont déjà adhéré aux “Nouvelles Routes de la Soie” dont la première étape fut en 2013 au Kazakhstan.  Dans ce projet, Xi Jinping fait face à Donald Trump, un rival à sa hauteur et dans ce défi, la France d’Emmanuel Macron doit se positionner tout en montrant sa volonté de faire respecter des engagements sur la liberté individuelle, le climat, la pollution (COP 24) et le désarmement (Iran et péninsule coréenne).

La Chine a aussi un rôle stratégique et essentiel en Afrique et sa participation au G5 Sahel en est la preuve. Grâce aux “Nouvelles Routes de la Soie” et ses différents itinéraires, l’Asie, l’Europe et l’Afrique sont reliées entre elles mais aussi avec certains pays d’Amérique centrale et du sud comme le Panama, la Bolivie ou encore l’Arctique.

Le géant téléphonique Huawei et la 5G qui fait polémique suite à des risques d’espionnage par la Chine, ont aussi été au centre des discussions entre les deux présidents. A la demande du président américain Donald Trump de boycotter Huawei, la France avait répondu par un amendement à la loi Pacte, d’encadrement plus stricte des réseaux mais rejeté par le Sénat, toutefois un nouveau texte doit être présenté à l’Assemblée début avril.

Lundi soir, un dîner de gala était offert pour la venue du couple présidentiel en France. Parmi les invités se trouvaient des personnalités du monde de la culture à commencer par Alain Delon, arrivé le premier mais aussi Hélène Rolles, très connue et aimée en Chine, le musicien Jean-Michel Jarre, le couturier Kenzo ou encore des politiques comme la Présidente de la région Ile de France Valérie Pécresse, l’ex Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin, le Président du Conseil Constitutionnel Laurent Fabius, l’ancien ministre de la culture et Président de l’IMA Jack Lang accompagné de son épouse, les journalistes Christine Ockrent et Jean-Pierre Elkabach ainsi que le Premier Ministre Edouard Philippe, le Ministre des Affaires Etrangères Jean-Yves Le Drian, le Ministre de la Culture Frank Riester, le mathématicien Cédric Villani…

Mardi 26 mars au matin, Angela Merkel, Jean-Claude Juncker et le président Xi Jinping seront les invités de l’Elysée afin de défendre la lutte contre le “multilatéralisme”  au niveau du commerce et du climat. Ces négociations devraient aboutir lors du sommet UE-Chine le 9 avril prochain.

Laisser un commentaire