WE CAN DANCE: le rêve d’être un danseur

VÉRONIQUE YANG

Ce n’est pas du sport, ce n’est pas de la Fitness, ce n’est pas de la Zumba, c’est une activité artistique!

“Wecandance” est un nouveau concept créé par Chris Lefèvre-Malmanche il y a 4 ans. Il s’agit d’une activité liée aux loisirs, au fun, au sport mais surtout artistique.

Danseur chorégraphe de formation, Chris a désiré partager son expérience avec des novices qui ont toujours rêvé danser. Il adopte ses chorégraphies pour ceux qui désirent faire sortir leur âme d’artiste sans avoir pris des cours de danse auparavant. Dans ce concept, les personnes ne sont pas des élèves mais  entrent dans la peau de danseurs et dans ses ateliers et non ses cours comme il se plait de le souligner, il est chorégraphe et non professeur de danse.

L’énergie et la bienveillance sont au coeur de sa pédagogie pour améliorer le meilleur de chacun sans pression de réussite car tout est basé sur le plaisir et l’amusement, le participant réalise de véritables performances artistiques tout en développant une meilleure estime de lui.

A la fin du stage, la récompense est le grand spectacle de 30 minutes sur le thème de l’année en extérieur sous forme de flashmob. Cette année le thème choisi est le cinéma, le show comme l’an dernier se déroulera sur l’esplanade du Trocadéro.

Pour accéder aux ateliers de “Wecandance”dirigés par ce chorégraphe professionnel expérimenté, il faut seulement avoir envie de s’épanouir et explorer son âme d’artiste, il n’y a ni sélection d’entrée, ni compétence requise. Tout le monde peut les fréquenter même les débutants, la réussite dans les ateliers de chorégraphies permet d’en tirer une satisfaction personnelle.

Tous les styles de danses sont abordés, du cabaret à la comédie musicale en passant par les danses latines, exotiques, modernes, jazz, contemporaines, rock ou les danses mythiques comme le charleston, le boogie, le tango ou le flamenco mais aussi le style “girly” ou les danses à tendance urbaine… Pour les danses de “salon”, il n’ya pas de partenaire, il s’agit d’une application des gestes et des postures mais en solo. Chaque année 10 à 12 styles sont répétés  en vue du show final du mois de juin.

Aucun objectif de progression n’est imposé, seul le lâché prise le permet tout cela naturellement. Il n’y a personne pour juger, chacun fait selon ses possibilités.

La danse n’est pas un sport mais contribue au renforcement et l’assouplissement musculaire et articulaire. En intégrant la compagnie “Wecandance”, on se forme une meilleure hygiène de vie et une meilleure confiance en soi en dépassant ses propres limites.  N’étant pas sous pression, les progrès se font sentir rapidement. Tous les rêves d’artiste deviennent alors réalité ce qui permet d’affirmer sa personnalité.

Pour mieux connaitre “Wecandance”, il faut se pencher sur la personnalité de son créateur Chris Lefevre-Malmanche et de son parcours.

Chris est né il y a 44 ans dans la région rémoise, très jeune il est attiré par la danse, il entre ainsi au conservatoire puis à l’Opéra de Reims qu’il quitte en 1999 pour rejoindre Paris avec l’envie de se diversifier.

Il fait alors deux rencontres qui vont changer le cours de sa vie, de sa carrière et de ses inspirations.  Durant quatre ans, on le retrouve dans la Compagnie Tropicando et l’univers des danses exotiques. Cuba, le Brésil, les Caraibes et la Polynésie sont les thèmes des spectacles dans lesquels il participe.  Dans le même temps, il rejoins une compagnie d’art lyrique avec qui il fait la tournée des Zéniths et Palais des Congrès de France pendant aussi quatre ans.

En 2003, il change de cap et se tourne vers la variété et la revue avec la Compagnie Satine dont il est le responsable, le danseur et le chanteur pendant 7 ans. La même année, il rencontre BSI Production pour qui il devient chorégraphe et metteur en scène pour divers spectacles dont la comédie musicale “Club Broadway” au théâtre de l’Empire et dans les grandes villes de France, la création néoclassique au Paradis Latin pour la fusion Konica Minolta, le ,premier spectacle scientifico-artistique “Quand la danse sert de langage à la science médicale” à l’Espace Pierre Cardin Champs- Elysées ou encore une publicité-spectacle pour la ville de Cannes à Bobino.

En 2011, il interprète  Eros dans “Psyché”, spectacle de danse contemporaine retraçant l’histoire d’amour entre Psyché et Eros.

Finalement, les efforts du chorégraphes aboutissent en 2012; il crée “Wecandance”, la première compagnie de danse sous forme d’activité et de loisir pour novices et amateurs passionnés pour partager son vécu avec des gens qui ont toujours rêvé du métier d’artiste malgré une orientation différente. Des chorégraphies adaptées à l’absence de niveaux techniques sans négliger le créatif et l’artistique sont créées comme dans un cadre professionnel.

Tous les danseurs de la compagnie sont des novices ou des amateurs, la fourchette d’âge va de 20 à 69 ans, on retrouve des danseurs de tous les métiers, du médecin à l’avocat, de la vendeuse à la mère de famille, etc…Le but n’est pas de les rendre professionnels mais de les épanouir en partageant cet art.

Participer à un atelier “Wecandanse” permet de s’évader pendant une heure durant laquelle on dégage toute son énergie positive. L’abonnement annuel permet de fréquenter tous les ateliers quand on veut et où on veut soit au studio dans le 9ème arrondissement non loin du Grand Rex le mercredi soir ou dans d’autre salles durant les week-ends.

Pour rejoindre les atelier “Wecandance”, rendez-vous sur le site: www.wecandance.info.

 

 

Laisser un commentaire