Adieu Michael Lonsdale

Please follow and like us:

Le théâtre et le cinéma viennent de perdre un des leurs avec la disparition de Michael Lonsdale.

Michael Lonsdale est né d’un père anglais et d’une mère française le 24 mai 1931 à Paris (75016). Enfant, il déménage avec sa famille puis à Londres. En 1939, il suit sa famille au Maroc où son père est négociant d’engrais. Ce dernier, arrêtés par les autorités vichystes est libérés en 1942 par  les alliés débarqués en Afrique du Nord. C’est à ce moment que le jeune Michael fait connaissance avec le cinéma grâce aux projetés pour les troupes américaines.

SES DEBUTS AU CINEMA

De retour en France en 1946, il découvre le théâtre grâce à Roger Blin. A l”âge de 13 ans, il s’installe avec sa mère près des Invalides (75007) jusqu’à sa mort.

Il se destine d’abord à la peinture puis prend des cours d’art dramatique avec Tania Balachova au début des années 50.

Grâce à François Truffaut  et son rôle dans “La Mariée était en noir” et “Baisés volés”, il se fait un nom dans le cinéma. C’est ensuite dans des films d’avant-garde et des productions hollywoodiennes qu’on le retrouve. L’acteur rencontre de grandes pointures du théâtre et du cinéma dont Orson Wells, Jean-Pierre Mocky, Jean Eustache.. et joue même des textes contemporains (Duras, Beckett…). Il est ensuite à l’affiche de grands films: James Bond, Moonraker en 1979; Le nom de la rose en 1986; Des hommes et des dieux en 2010. Il y décroche le César du second rôle masculin, le Globe de cristal du meilleur acteur et le Prix Henri Langlois du Meilleur acteur.

En 1983, il réalise le film en français “La Voix humaine”.

Le festival International du film Entrevues à Belfort lui consacre en 2008 un hommage croisé avec Édith Scob.

Invité d’honneur du festival Paris Cinéma en 2011, il donne une leçon de cinéma avec Jean Douchet.

CARRIERRE THEATRALE

En 1972, il fonde avec Michel Puig le Théâtre musical des Ulis, compagnie de théâtre musical subventionnée par le ministère de la Culture.

En février 1978, il fait partie des membres fondateurs du Comité des intellectuels pour l’Europe des libertés.

A l’initiative du ministère de la Culture et des moines de Cîteaux, il met en scène en 1990, “Bernard de Clairvaux “de Daniel Facérias et Gilles Tinayre sur le site historique de Clairvaux avec plus d’une centaine de figurants.

Depuis 2001, il est président d’honneur du Festival de Silence. Il est aussi l’un des présidents d’honneur du jury du prix Marguerite-Duras.

Il prête sa voix à la lecture de textes de littérature et de philosophie pour des livres audio, ainsi qu’à Erik Satie au sein des Maisons Satie d’Honfleur. C’est aussi la voix de Victor Hugo en 2014, dans le tramway de Besançon, ville natale de l’écrivain.

Entre 2014 et 2016, il parraine une jeune troupe de théâtre : la Troupe des Potimarrants (jeunes acteurs qui mettent leur temps et leur talent au service d’une passion).

Michael Lonsdale est également un artiste peintre reconnu. La galerie Daniel Besseiche à Paris a organisé une exposition en 2010 où ses œuvres étaient accrochées aux côtés du peintre expressionniste et critique d’art Jean Revol.

MICHAEL LONSDALE ET LA RELIGION

A sa demande, Michael Lonsdale devient catholique à l’âge de 22 ans.

Catholique engagé, il participe au mouvement pour le Renouveau charismatique . Il cofonde un groupe de prière appelé “Magnificat”, destiné plus spécialement aux artistes. Membre de la section ” arts et lettres” de l’Académie catholique de France en 1998, il devient le parrain d’une promotion de l’Institut catholique d’études supérieures à La Roche-sur-Yon

Il participe à la Diaconie de la Beauté, qui recouvre les engagements des différentes communautés au service de la charité pour les plus pauvres et préside le Festival sacré de la Beauté à Cannes.

Il est lecteur récurrent pour le projet Psaume dans la ville.

Les textes qu’il met en scène entre 2001 et 2010 (Marie Madeleine, Thérèse de Lisieux, François d’Assise, Soeur Emmanuelle…) sont basés sur la religion. C’est aussi le cas de nombreux de ses rôles

En 60 ans de carrière, Michael Lonsdale a reçu 2 récompenses, a eu 7 nominations. Il a participé à 166 films et 3 séries.

Le comédien décède le 21 septembre à Paris à l’âge de 89 ans.

LES HOMMAGES

Après le décès de l’acteur, de nombreuses personnalités lui ont rendu hommage à commencer par le Président de la République et son épouses.
La Maire de Paris, Roselyne Bachelot ainsi que Jack Lang ont fait part de leur émotion ainsi que le cardinal Barbarin qui lui a donné le sacrement des malades.
Michel Lonsdale
Please follow and like us:

About the author

Laisser un commentaire

Enjoy this blog? Please spread the word :)

RSS
Follow by Email
YOUTUBE
INSTAGRAM