10 ENGAGEMENTS PRIS LORS DES RENCONTRES DE LA PROPRETE A PARIS

Please follow and like us:

VÉRONIQUE  YANG

A l’issue d’une réunion de travail, Paris s’est réengagée dans son combatpour la propreté.

Lundi 10 juin, Mao Peninou, adjoint à la mairede Paris chargé de la
propreté, l’assainissement et le fonctionnement du conseil de Paris a réuni les principaux acteurs engagés dans la propreté de Paris à l’occasion des Rencontres de la propreté”.

Depuis 2014, la maire de Paris Anne Hidalgo a fait de la propreté un de ses chevaux de bataille, ce qui l’a amenée en 2016 à un plan de renforcement de la ville dans tous les arrondissements de Paris. 2800 emplois ont été créés, 38 millions d’euros ont été investis dans l’achat de matériel et 30 000 nouvelles poubelles de rue dotées d’éteignoirs de mégots ont été réparties dans la capitale.
La ville de Paris dépense tous les ans 500 millions d’ euros pour la
propreté, 22 millions d’euros ont été engagés pour l’achat de nouveaux véhicules de nettoyageen 2017

Depuis mars 2017, “Objectif Paris Propre” a proposé aux parisiens de s’associer aux réformes de la propreté tout en mobilisant les principaux partenaires de la ville. C’est ainsi que des citoyens et des maires d’arrondissements se sont retrouvés autour d’une table en compagnie de la RATP la Poste, la SNCF, ENEDIS, GRDF, la CPCU, la SNARR, JC Decaux, Autolib, Paris Habitat, la RIVP, Elogie-Siemp, ICF Habitat, la Sablière et Immobilière 3F, durant ces rencontres.

Tous les protagonistes réunis ( mobiliers, immeubles ou activités situés sur l’espace public parisien) ont établi un plan en 10 points. La propreté des chantiers est incluse dans ces 10 engagements détaillés ci dessous.

-1 Renforcer la coordination entre la ville et ses différents partenaires
Par des référents locaux afin d’améliorer la coordination au quotidien, le signalement, le suivi et la résolution des disfonctionnements constatés.
La charte parisienne avec le Syndicat National de l’Alimentation et de la Restauration Rapide sera signée à la rentrée et pourra être déclinée
localement à l’initiative des enseignes et des maires d’arrondissement afin d’améliorer la propreté aux abords des établissements.
La coordination pour l’entretien des abords des grandes gares parisiennes sera poursuivie aux Gares de Lyon, du Nord et St Lazare et ajoutée au dispositif.

-2 Réactivité et information des Grand Nettoyage
Les participantss’associeront à la grande journée parisienne de nettoyage participatif qui se tiendra en septembre prochain.

-4 Un traitement approfondi et coordonné des points noirs de malpropreté

-5 Actions de communication et de sensibilation coordonnées ( livrets de gardiens d’immeubles, guide de la propreté pour les arrivants, campagne commune, formation des acteurs par la DPE )

-6 Propreté des chantiers.
Les engagements et obligations incombant aux entreprises dans le cadre du 7ème protocole de bonne tenue des chantiers ont été rappelés sous peine de verbalisation par la Direction de la Prévention, de la Sécurité et de la Protection de la Ville de Paris.

-7 Lutte contre les mégots
Les participants s’engagent à donner aux usagers les moyens de se
débarrasser de leurs mégots et s’associent aux actions de communication de la ville.
La Direction de la Prévention, de la Sécurité et de la Protection de la
Ville amplifiera sa mobilisation pour la verbalisation des jets de mégots
sur l’espace public.

-8 Affichage sauvage
Les participants s’engagent aux côtés de la Ville de Paris dans la lutte
contre l’affichage sauvage, notamment en déposant systématiquement plainte lorsque leurs mobiliers ou immeubles seront l’objet d’affichage sauvage commercial massif.

-9 Innovation
Les participants partageront leur retour d’expérience sur toute innovation dans le domaine de la propreté: nouveaux modèles de boites aux lettres pour faciliter leur entretien, expérimentation d’un dispositif d’alerte sur les horaires de passags des bennes de collectes en septembre.

-10 Suivi des engagements
Un comité de suivi se réunira deux fois par an afin de faire un point sur
les différentes actions engagées.

Paris est la plus belle ville du monde mais aussi une des plus sales malgré les 500 millions d’euros dépensés chaque année pour sa propreté. Le phénomène s’emplifie chaque année, c’est pourquoi Anne Hidalgo a décidé à l’instar de Bruxelles de durcir sa politique de lutte contre les incivilités par la verbalisation et la prise de conscience mais aussi par l’organisation d’une journée de Grand Nettoyage.
De la crotte de chien au mégôt en passant par le dépôt sauvage ou les urines le nombre d’incivilité a augmenté de 67% en un an et près de 35 000 amendes de 68€ sur les 38 000 dressées ont été relevées sans compter l’augmentation des brigades de lutte contre les incivilitéset n’oublions pas l’invasion des rats au mois de mars qui heureusement a été éradiquée.

Avec cette politique, la maire vise à rendre la capitale plus propre et
sensibiliser la population parisienne tout comme c’est le cas en Colombi.

Please follow and like us:

Enjoy this blog? Please spread the word :)

RSS
Follow by Email
YOUTUBE
INSTAGRAM
%d blogueurs aiment cette page :