14 juillet: Une Nation engagée, unie et solidaire, une hommage aux soignants et au Général de Gaulle

Please follow and like us:
0
fb-share-icon0
20
fb-share-icon20

Le traditionnel défilé du 14 Juillet a lieu cette année place de la Concorde à Paris, en raison de la crise sanitaire. Les soignants sont à l’honneur ainsi que quatre pays européens intervenus en soutien pendant la crise du Covid-19.

Quatre pays ont été invités à la cérémonie pour les remercier de leur aide pendant la crise sanitaire. L’Allemagne, l’Autriche, le Luxembourg et la Suisse ont accueilli dans leurs hôpitaux des patients atteints du Covid-19 de la région Grand-Est à cause de la saturation dans des services de réanimation. Au total, 161 patients français ont ainsi pu être pris en charge dans ces hôpitaux européens.

10h45 : Arrivée du Président de la République. Accueil par le général d’armée François Lecointre, chef d’état-major des armées, accompagné du GMP. Revue des troupes à partir du pont de la Concorde.
10h50 : Honneurs rendus au Président de la République, place de la Concorde. Accueil par le Premier ministre, la ministre des Armées, la ministre déléguée en charge de la Mémoire et des Anciens combattants et le chef d‘état-major particulier du Président de la République.
11h00 : Animation d’ouverture “Hommage au général de Gaulle”.
11h15 : Défilé des avions commandé par le général de division aérienne Laurent Lherbette, commandant en second la Défense aérienne et les opérations aériennes.
11h25 : Animation intermédiaire “La tradition du 14 Juillet, fête nationale, fête populaire”.
11h35 : Défilé des hélicoptères.
11h40 : Défilé des troupes à pied.
11h50 : Animation finale “Hommage à la Nation”.
Quelques 2.000 militaires, 30 gardes au drapeau et 60 cavaliers de la Garde républicaine stationneront sur la place de la Concorde cette année et 52 avions notamment la survoleront.

La cérémonie a eu lieu Place de la Concorde, en effectif réduit, sans foule. Un hommage a été rendu aux victimes de la Covid-19, ainsi qu’à l’ensemble des personnes engagées dans la lutte contre l’épidémie. Le général de Gaulle a été aussi évoqué pour célébrer le 130e anniversaire de sa naissance, le 50e de sa mort, et le 80e de l’appel du 18 juin 1940.

Les membres du gouvernement et le Premier ministre Jean Castex sont arrivés place de la Concorde vers 10h30, pour une cérémonie a minima. Emmanuel Macron a traversé le pont de la Concorde jusqu’à la place à bord d’une voiture militaire, depuis l’Assemblée nationale. C’est également dans ce véhicule qu’il a commencé un traditionnel passage en revue des troupes présentes, terminé à pied. La cérémonie a ensuite commencé par un hommage au général de Gaulle.
La bataille de Montcornet est évoquée, l’une des seules victoires de 1940. C’est le colonel De Gaulle qui a vaincu, à la tête de la 4e division française cuirassée.

Une croix de Lorraine est formée par des soldats des différentes unités “Compagnon de la Libération” et 60 jeunes du service militaire volontaire se joignent aux militaires des unités “Compagnon de la Libération” pour former une Marianne, symbole de la République française.

Des avions de l’Armée de l’Air survolent la Place de la Concorde, lorsque deux Saint-Cyrien lisent des extraits de textes de Charles de Gaulle alors qu’arrive la Patrouille de France.

Dans le mini-défilé des troupes miliaires à pied sur la place de la Concorde, le Service de Santé des Armées et le soutien au Service de Santé des Armées étaient présents. Ils ont marché le long de la tribune VIP. Une troupe de l’École du personnel paramédical des Armées ainsi que des élèves praticiens du Service de Santé des Armées ont également défilé.

Les soignants devant la tribune présidentielle, applaudis par les invités et les VIP, sont venus rejoindre les militaires devant la tribune présidentielle pour tirer un drapeau bleu, blanc et rouge. La Marseillaise a ensuite été interprétée par le chœur de l’armée française.

La Patrouille de France a ensuite réalisé un second passage exceptionnel dédié au personnel soignant civil et militaire impliqué dans la lutte contre le Covid-19. La colonne blanche de fumée, au milieu, était plus représentée que le rouge et le bleu, toujours en hommage aux soignants. Pendant trois jours la Patrouille de France, survolera chaque ville et hôpital où des cas de covid -19 ont été enregistrés, Ils de France, Grand Est (…) en hommage aux soignants.

Au final, le président Emanuel Macron, a remercié pour la bonne organisation de la journée nationale au général d’armée François Lecointre, au personnel médical et à les familles des 13 soldats décédés en novembre 2019, mais aussi les quatre pays présents pour l’aide offerte pendant de l’épidémie de Covid-19.

Please follow and like us:
0
fb-share-icon0
20
fb-share-icon20

Enjoy this blog? Please spread the word :)

RSS20
Follow by Email
Facebook0
Twitter20
YOUTUBE20
INSTAGRAM20
%d blogueurs aiment cette page :