APRES LA SORTIE D’UN LIVRE, “INNOCENCE EN DANGER” FAIT ENTRER L’ENFANCE EN BOURSE

Vues : 3

Journée Internationale des Droits de l’Enfance

Depuis sa création en 1954, la Journée mondiale de l’enfance est célébrée chaque année le 20 novembre afin de promouvoir le respect et le droits fondamentaux des enfants. 

La Journée mondiale de l’ Enfance est l’occasion unique de sensibiliser le public aux droits de l’enfant, de les promouvoir et les mettre en lumière. C’est aussi la date où  créer des actes concrets en faveur des enfants partout dans le monde. Chaque année, il y a un nouveau thème, celui de l’année 2021 est ;”Un avenir meilleur pour chaque enfant”.. 

Déclaration des Droits de l’Enfant

Le 20 novembre 1959, l’Assemblée Générale des Nations Unies, publie la première “Déclaration des Droits de l’Enfant”. Elle rappelle les engagements pris par les Etats du monde envers les enfants et contient 10 droits fondamentaux. 

La Convention des Droits de l’Enfant

En 1989, la convention relative aux Droits de l’Enfant, est signée. C’est un traité international le plus ratifié en matière de droits de l’homme. Il définit une liste de droits de l’enfant, comprenant le droit à la vie, la santé, l’éducation. Il s’adresse aussi au droit de jouer, avoir une vie de famille, être protégé de la violence et de la discrimination et faire entendre sa voix.

Tous les ans, le 12 juin, gouvernements, employeurs, anonymes et membres de la société civiles se réunissent avec des organisations du travail pour lutter contre le travail des enfants.

La journée mondiale de l’Enfance est l’occasion unique de sensibiliser le public aux droits de l’enfant, de le promouvoir et les mette en lumière. C’est aussi la date où créer des actes concrets en faveur des enfants partout dans le monde. Chaque année, il y a un nouveau thème, celui de 2021 est “Un avenir meilleur pour chaque enfant”…

Des associations pour soutenir les enfants en danger

La cause de l’enfance est un sujet humanitaire qui doit tenir à coeur à tous, à travers le monde. Que ce soit au niveau de la santé, l’éducation ou tout autre domaine tel que leur protection. ou l’adoption. En France, on dénombre de nombreuses associations parmi lesquelles se trouvent  l’UNESCO, “Les Bonnes Fées” , “Petits Princes”, “Handicap International, “Perce Neige”,  “Pour un sourire d’enfant”, “Toutes à l’école” , “Le C oeur des Clowns” ou encore “La Fondation pour la Recherche Médicale”. Certaines d’entre elles, ont un champ international.

On peut constater que des célébrités ont fondé des associations. Tels sont les cas d’Eva Longoria, Ricky Martin,en Amérique du Sud et aux USA,, mais aussi Global Gift Foundation, ou Play International qui réunit des sportifs.

Toujours en France, “Innocence en Danger” vient de faire entrer l’enfance  en bourse en lançant le “Childhood Index Value”. Le mois dernier, il avait soutenu la parution d’un livre.

Qui est l’association l’Innocence en Danger?

“Innocence en Danger” (IED) est un mouvement mondial de protection des enfants contre toute forme de violences, notamment sexuelles.. En 2019, il a attiré l’attention du monde des entreprises. en publiant la “campagne de la Lettre de Démotivation” Elle évoquait les impacts physiques et psychologiques à court, moyen et long terme., notamment, les violences sexuelles subies dans l’enfance..
Ce mouvement mondial fut fondé en 1999 par Homayra Sellier. Aujourd’hui, il est présent dans 9 pays (Royaume-Uni, Allemagne, Autriche, Suisse, Colombie, France, Etats-Unis, Belgique et Maroc). IED réunit des militants, des spécialistes d’internet, des avocats et des experts. Chaque jour, ils sensibilisent la communauté internationale à la situation critique qui  s”accroît mondialement.

Depuis 2002, IED initie des séjours de résilience pour donner aux mineurs  survivants une seconde enfance en France.. L’association leur propose des programmes d’ateliers d’activité variées ( artistiques, sportives ou culturelles…) dirigés par des professionnels (art-thérapeutes, psycholoques, pédo-psychiatres, médecins et artistes…). D’ici 2023, IED envisage de doubler la capacité d’accueil des enfants victimes et de leurs parents protecteurs. Pour y arriver, elle a besoin de 50 000 euros.

Les engagements d’IED

IED s’engage auprès des victimes grâce à son équipe juridique composée d’une dizaine d’avocats spécialisés dans le domaine de droit pénal et du droit de la famille. On peut la contacter par l’intermédiaire de l’adresse mail suivante: juridique@innocenceendanger.org. L’association  est partie civile dans plusieurs dizaines de dossiers, concernant plusieurs centaines d’enfants. L’association assure la charge totale  des affaires.

L’association est aussi à la base de plusieurs campagnes de prévention et d’information  sur les dangers du net.Reprise par la gendarmerie et dans plusieurs pays à l’étranger, elle a financé des logiciels de contrôles parentaux. On note également les campagnes “cercle familial”, “Emoticônes”, “Like”, “Smartphone” et la plus récente, “Guilty Tags”. Par l’affichage dans le métro parisien, elle présentait 9 histoires inspirées de faits réels et relayées sur Instagram. 
La dernière initiative est la campagne “Child Index Value” qui fait entrer en bourse l’Enfance’, première valeur quotée négativement à son entrée (-142,7 milliards d’euros)

La sortie d’un livre 

Afin d’aider l’association à soutenir les enfants, IED a soutenu la parution d’un livre, le 15 octobre dernier. Cet ouvrage, d’Audrey Larcade,  “Mon corps pour une coupe” est  le récit de violences sexuelles sur mineur dans le milieu équestre.. Il se présente sous forme de journal intime., d’ un combat pour que les victimes soient entendues. L’histoire d’Audrey est un témoignage pour libérer les autres victimes.

Des actions entre avril et novembre 2021

En France, 65% des auteurs de viol sur mineurs ont moins de 24 ans. et 1 femme sur 6, dont 1/3 de moins de 15 ans, n’était pas consentante.

Le 15 avril dernier, Yannick Billon a présenté une proposition de loi à l’Assemblée Nationale,. après l’inscription au code pénal de 4 nouvelles infractions spécifiques..

Malgré cela, de nombreux points restaient inacceptables:

  • la clause “Roméo & Juliette sur l’écart d’âge de 5 ans, concernant  le consentement.
  • la notion d’inceste qui limite les situations pouvant qualifier l’inceste.
  • la définition du seuil de l’âge pour les mineurs en situation de handicap, victimes de violences sexuelles. On constate 4 fois plus de risques dans cette catégorie; 88% des femmes autistes ont subi des violences sexuelles avant l’âge de 9 ans. L’âge de 15 ans est donc une aberration.


Des propositions ont été refusées:

  • la mise en place d’un principe de précaution
  • la liberté pour le corps médical de dénoncer les violences
  • une formation du corps enseignant pour déceler un enfant en danger.

 

Parmi les actions récentes, IED s’est portée partie civile, comme en 2015, suite à la mise en examen de Jean-Luc  Lahaye pour des faits de viols et agressions sexuelles sur mineurs Une avocate de son comité juridique Me N. Duquet représentera les victimes.

L’autre action importante est la présence de l’association lors de la marche contre les violences sexistes et sexuelles. IED a rejoint #WeToo (les hommes aussi refusent la liberté d’importuner) pour défiler pour la protection des femmes et des enfants victimes de violences (1 enfant sur 5 est victime de violences sexuelles en Europe).

Child Index Value (C I V)

Les violences contre les enfants coûtent 142,7 milliards d’euros chaque année en Europe. Au niveau mondial, elles représentent 8% du PIB mondial, soit un trillion d’euros. 
C I V est devenu un investissement à valeur inestimable. Le but est d’attirer le monde des finances sur la protection de l’enfance de l’enfance. L’association a lancé cette opération le 20 novembre, journée internationale des droits de l’enfant.
“ Nous avons souhaité lancer le Childhood Index Value, un indice de la valeur Enfance en français, pour attirer l’attention du monde de la finance sur le sujet de la protection de l’enfance. Nous avons repris les codes boursiers pour interpeller et convaincre : délaisser l’enfance a un coût économique, et investir en elle, un sens financier. Il n’y a de valeur plus inestimable, de valeur qui a le plus d’avenir. Tout le monde devrait « investir » dans l’enfance, le monde de la finance aussi !” (Homayra Sellier, Présidente d’Innocence En Danger)

Enfants en danger ? – Parents en difficulté ? www.allo119.gouv.fr

A l’approche des présidentielles 2022, il est essentiel d’attirer l’attention des candidats sur la protection de l’enfance. Elle se rapproche de celle des femmes victimes de violences conjugales.  Les mères font tout pour éviter que leurs enfants deviennent des victimes collatérales ou ne soient que des victimes eux mêmes.

%d blogueurs aiment cette page :