Décès de la comédienne et auteure Françoise Dorin

Vues : 114

VÉRONIQUE YANG

Françoise Dorin née le 23 janvier 1928 à Paris est décédée à Courbevoie  dans les Huts de Seine le 12 janvier à l’âge de 89 ans des suites d’un cancer.

Fille du chansonnier René Dorin. Françoise Dorin a fait ses débuts de comédienne avec Michel Piccoli et Roger Hanin.  Pendant trois ans, on la voit dans les revues de son père au théâtre des Deux Ânes.
On la connait comme auteure de chansons pour Colette Deréal (Lettre à Véronique), Aznavour (Que c’est triste Venise) en 1965, Les Compagnons de la Chanson (La Costa Brava, Y’a rien) et Guy Mardel (N’avoue jamais) pour Guy Mardel qui a représenté la France en 1965 et est arrivé 3ème.

Elle est aussi l’auteure des paroles françaises de La danse de Zorba pour Dalida.  Patachou, Mireille Mathieu, Juliette Gréco, Line Renaud, Georges Guétary, Gigliola Cinquetti, Franck Fernandel, Cora Vaucaire, Jean Pita, Tino Rossi et Céline Dion lui ont demandé des textes.

De 1975 à 2009 , elle écrit de nombreux livres dont son roman “Va voir maman, papa travaille”, “Les lits en place”  Elle écrit en 1967 sa première pièce de théâtre, s’en suivront une vingtaine dont “Le tournant” en 1973, “Lintoxe en 1981,   En 1986, elle participe à la comédie musicale “La valise en carton” avec Linda de Souza.

Mariée en 1992 à Jean Poiret, avec qui elle eut une fille Sylvie, Françoise Dorin partageait après son divorce  la vie de l’acteur Jean Piat depuis 1975

Elle fut la lauréate du Grand prix du théâtre 1984 de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD) pour “L’étiquette” et promue commandeur de la Légion d’honneur en 2008.

Mariée en 1992 à Jean Poiret, avec qui elle eut une fille Sylvie, Françoise Dorin partageait après son divorce  la vie de l’acteur Jean Piat depuis 1975.

 

%d blogueurs aiment cette page :