Fort de l’écluse: Patrimoine de l’Ain riche en histoire depuis les Romains

Please follow and like us:

Le Fort l’Écluse ou Fort de l’Écluse, anciennement Fort de la Cluse se trouve à Léaz dans le département de l’Ain (01), inclus dans la région Auvergne-Rhône-Alpes créée en 2015.

La région Auvergne- Rhône-Alpes est située entre le Centre et le Sud de la France, elle s’étend à l’est aux frontières de la Suisse avec les Alpes dont Chamonix et le Mont Blanc (le toit de l’Europe), Annecy et Val d’Isère et la Provence au sud avec les départements de la Drôme et de l’Ardèche. Elle comprend aussi l’Auvergne et ses volcans, trésor unique en Europe, sans oublier Lyon, capitale gastronomique et la Vallée du Rhône. Cette région qui comporte 12 départements (Ain (01), Allier (03), Ardèche (07), Cantal (15), Drôme (26), Isère (38), Loire (42), Haute-Loire (43), Puy-de-Dôme (63), Rhône (69), Savoie (73) et Haute-Savoie (74)) se particularise par ses activités touristiques et sportives, ses spécialités régionales et culturelles tout comme les monuments et les stations thermales.

Installée depuis le mésolithique, la poterne naturelle du Pas de la Cluse était un point de passage entre les massifs du Jura et des Alpes, permettant de relier les plaines de Lyon au bassin lémanique au temps de Jules César tout en luttant contre les invasions helvètes et favorisant les échanges commerciaux. Au Moyen-Age, il devient une route carrossable où fut instauré un péage. A la suite de différentes guerres entre Savoyards, Bernois,  Genevois et Français, un château est reconstruit entre 1225 et 1277, sur les traces des fortifications romaines avec les vestiges du château fort  des Sires de Gex qui avait donné son nom à la cluse. En 1601,  le baillage de Gex est rattaché au royaume de France suite au traité de Lyon, la maison forte est agrandie en forteresse et prend le nom de “Fort de la Cluse“. Détruit par les Autrichiens en 1815 , le Fort est reconstruit entre 1821 et 1830.

Lors de la reconstruction, 2 des 4 portes ont été supprimées et les portes”de France” et de “Genève”, sont munies de ponts levis équipés de systèmes de contrepoids “à la Bélidor” dont les rampes courbes sont encore visibles. Plusieurs bâtiments pour la garnison sont établis pour la protection verticale, le cloisonnement intérieur et le défilement des emplacements des pièces tirant toutes à embrasure. Le Fort inférieur devient l’archétype d’ un ouvrage “d’interdiction ” parmi les 4 ou 5 exemplaires existant dans tout l’Hexagone.

En 1834 commence la construction du Fort Supérieur, une caserne fortifiée, 150m au-dessus du Fort pour le protéger des attaques venant de la montagne. La construction de cet ouvrage de “Protection” se termine en 1848. Grâce à cette construction, les projectiles lancés du haut de la falaise n’atteindront pas  le Fort du bas. Un fossé est creusé en plein roc, face à la montagne, devant la caserne de siège à 2 niveaux, prolongée aux 2 ailes par des casemates à canon.

A l’entrée, au bout de la longue route militaire venant de Longeray, la porte datant de 1834, possède des vantaux plus récents et un des derniers mécanismes survivants de pont-levis “à contrepoids constant et moment variable” inventé en1822 par le capitaine Derché.

A l’avant,  une tourelle d’escalier de 20 mètres de haut, plaquée à la contrescarpe mène à un groupe de casemates à feux de revers tirant sur le glacis à contrepente.

Dès lors, Fort l’Ecluse, construit à flanc de montagne pour contrôler le défilé de l’Écluse, passage du Rhône en sortie ouest du bassin genevois en France, est composé de 2 forts reliés par un long escalier souterrain de 1165 marches taillées dans la roche (seules 830 sont accessibles au public), inclus dans un labyrinthe de galeries où l’on rencontre une artillerie quasi invisible formée de magasins, abris et casemates pour 14 pièces de canon, doublée en surface, par des positions de batteries à air libre disposées en gradins ou se confondant avec le terrain. Cette défense est orientée pour défendre le défilé tant en amont qu’en aval, la  rive gauche du Rhône et les replats dangereux du mont Vuache qui devient français en 1860,  retirant tout intérêt stratégique au Fort l’Ecluse qui devient un poste de douane sur la route de Lyon à Genève.

En 1939 un tunnel est percé dans la montagne pour détourner le trafic routier du Fort l’Ecluse. Pendant la Seconde guerre mondiale, le Fort qui fait partie de la Ligne Maginot, est le dernier  bastion à avoir résisté aux Allemands. Après avoir été désaffecté  par l’armée en 1952,  le Fort devient en 1981, la priorité d’un SIVU puis de la Communauté de communes du Pays de Gex ; il est ouvert au public tous les étés depuis 1995 pour des visites, expositions et  animations.

Cette construction fait découvrir plusieurs siècles d’architecture militaire (tours, tourelles de guet, meurtrières, échauguettes, casemates, chambres à munition), tout comme le mode de vie des 150 hommes qui composaient la garnison, l’importance et la diversité du système de défense et de repli des troupes.

De par sa qualité environnementale, le défilé de l’Ecluse sur le Rhône est un site protégé.La  position géographique du Fort de l’Ecluse, surplombant le Rhône, entre Suisse et France, près de Bellegarde-sur-Valserine, permet d’organiser des activités de découvertes , des parcours en famille ou entres collègues, encadrés par des intervenants diplômés, en toute sécurité quelque-soit l’atelier choisi parmi les 38 proposés au public:

  • Pour les plus jeunes : jeux d’équilibre, poutres en pagaille, saut de tarzan, ponts de singe.
  • Pour les sportifs : traversées escalade, 4 tyroliennes aériennes, au-dessus d’un dénivelé de 500 mètres.

Situé à 30 minutes de Gex et de Genève, à une heure de LyonAnnecyChambéryBourg-en-Bresse, à 1 h 30 de Chalon-sur-Saône et Mâcon. Le Fort de l’Ecluse se trouve sur la commune de Léaz, route de Genève; il est accessible par l’autoroute A40, sortie n° 10, Bellegarde-sur-Valserine.

Pour vivre une aventure de plus de 2 h 30, rendez-vous  au Fort inférieur où se trouve le parking, la billetterie et la buvette, puis montée à pied jusqu’au Fort supérieur par les marches pour découvrir une vue magnifique sur le Rhône.

Fort l’Ecluse Aventure
Route de Genève
01200 Léaz
Tél. +33 646 736 159

Please follow and like us:

Enjoy this blog? Please spread the word :)

RSS
Follow by Email
YOUTUBE
INSTAGRAM
%d blogueurs aiment cette page :