La Fête des Lanternes annonce la fin de la Fête du Printemps

Vues : 13

Please follow and like us:
Pin Share

La fête des Lanternes ou Jour des Lanternes (元宵节Yuánxiāo jié) met fin aux célébrations de la Fête du Printemps.

Les temps forts de la Fête du Printemps

-Les festivités de la Fête du Printemps (春节 / 春節, chūnjié) ont commencé le 4  février 2021 par une période de 8 jours appelée “Petit Nouvel An” (过小年 / 過小年guòxiǎonián).

-Cette année, le Jour de l’An chinois (农历新年 -Nongli Xinnian) tombait le 12 février, premier jour du premier mois du calendrier lunaire. Sa célébration s’étale sur 8 jours. On est entré dans l’année du “Buffle de Métal”.

-La fête des Lanternes (元宵节Yuánxiāo jié) met fin aux célébrations de la fête du Printemps , le 15ème jour du premier mois lunaire, lors de la première pleine lune de l’année. On l’appelle aussi “Festival Yuanxiao.

Les jours précédant la Fête des Lanternes

Jour 1

Le premier jour  marque le début des festivités. La veille un repas rassemble toute la famille. Le jour du nouvel an s’appelle aussi “le jour du coq” ou “le début du 1er matin“.  Les gens se rassemblent dans les rues pour faire la fête. Les danses du dragon et du lion chassent les mauvais esprits au son des gongs. On allume des grappes entières de pétard tout le long du parcours du défilé.

Jour 2

Le “jour du chien” ou “l’accueil du gendre“. C’est celui où les femmes mariées rendent visite à leur famille avec enfants et mari pour prier le Dieu de la fortune et lui demander sa protection pour la nouvelle année. Le repas est végétarien.

Jour 3

Le “jour du cochon” ou “mariage de la souris “. On prépare des offrandes pour les souris qui vivent dans la maison. C’est une façon d’apaiser la colère de la divinité “jeune fille aux pattes de souris” qu’un charbonnier avait offensée.

jour 4

Le” jour du mouton“. Il marque le retour des dieux au sein du foyer avec de nombreuses offrandes des habitants du foyer.

Jour 5

Le “jour boeuf “. C’est le signal de la fin des festivités en rangeant les décorations du Nouvel An. Les commerces rouvrent. À Hong Kong c’est l’anniversaire du Dieu de la richesse. Des pétards sont allumés, et parfois des danses de lions commandées.

Jour 6

Le “jour du cheval “. L’animal est lié à la culture chinoise. Les Chinois n’auraient pu conquérir et administrer la Chine sans le cheval.

Jour 7

Le “jour de l’Homme qui rit” . C’est celui où tout le monde changeait d’âge, les dates de naissances exactes étant autrefois tenues secrètes. C’est celui de la longévité. La famille se réunit autour d’un repas et prie pour la longévité de tous.

Jour 8

Le “jour du dragon“. Il correspond à l’anniversaire du dieu du Ciel (天公Tiāngōng} assimilé à l’Empereur de jade. Une cérémonie a lieu chez soi ou au temple tard le soir. Pour le célébrer, on assiste à une danse du dragon. Chaque compagnie construit un dragon géant de papier, des perches de bambous maintiennent le corps Il peut mesurer entre 8 et 10 mètres de long. Sa tête souvent disproportionnée, peser jusqu’à 10 kilos. Des bougies peuvent illuminer l’intérieur.

Jour 15

Le “Jour des Lanternes“. On l’appelle aussi “Fête de la Lumière”. Il clôture les fêtes du nouvel an.

La “Fête des Lanternes” ( (元宵节- yuánxiāojié) tire son nom  du premier mois du calendrier traditionnel chinois (Yuan- )  et de la nuit (Xiao- ).

Origines

La Fête des Lanternes serait héritière d’une ancienne fête célébrant la décroissance de la longueur des nuits d’hiver. Pour les taoïstes, le 15ème jour du premier mois lunaire serait l’anniversaire du dieu taoïste Tianguan, responsable de la bonne fortune.

Elle existe depuis la dynastie des Han de l’Ouest (206 av. J.-C. – 25). En 104 avant notre ère, l’empereur Wudi (dynastie des Han) proclama que la fête des lanternes serait une des célébrations les plus importantes du pays et qu’elle durerait toute la nuit.

Une histoire sur l’origine de la fête serait liée à un ancien guerrier nommé Lan Moon, à la tête d’ une rébellion contre un roi tyrannique dans la Chine ancienne. Il fut tué dans l’assaut de la ville et les rebelles ont donné son nom à un festival pour commémorer sa mémoire.

Coutumes

Depuis la dynastie Song (960-1279), à Hangzhou, les enfants se rendent la nuit au temple avec des lanternes de papier. Ils y résolvent des énigmes écrites dessus. Ils vont ensuite trouver leurs propriétaires pour obtenir une récompense.  A cette époque, les lanternes étaient simples, rouges et symbolisaient la bonne fortune et le bonheur.

Dans certaines régions, on effectue la “marche pour soigner les maux”, activité de groupe (la plupart du temps des femmes). Elle consiste à traverser un maximum de ponts de nuit. Datant de la dynastie Ming (1368 – 1644), cette coutume est  comme une prière pour la santé.

La légende

Selon la légende, les gens tuaient bêtes féroces et oiseaux pour se protéger. Un jour, un oiseau sacré tomba dans le monde des mortels. Ignorant son origine, un chasseur le tua. Suite à cela, l’empereur du Ciel, ordonna à ses soldats de mettre le feu et de tout brûler le 15ème jour du 1er mois. Sa fille, contre cette idée, se rendit secrètement dans le monde des mortels et informa les populations du plan de destruction. Un vieil homme eut alors l’idée de demander à chaque famille d’allumer des lanternes ou des feux d’artifice durant trois jours avant le châtiment. L’empereur  Ciel vit le feu partout en observant le monde et pensa que l’homme avait été suffisamment puni, Il décida de l’épargner de nouvelles  catastrophes. Depuis, on allume des lanternes et des feux d’artifice chaque année à la même date afin de célébrer cette victoire.

La célébration aujourd’hui

De nos jours, les gens se rendent de nuit, dans les parcs ornés de lanternes lumineuses géantes, en forme de dragons et autres animaux, de personnages de la littérature classique mais aussi de personnages de célèbres Manhua et dessins animés. On peut aussi lâcher des lanternes volantes en guise de prière. On assiste un peu partout à des feux d’artifice et on déguste des friandises. Photographier la première pleine lune de l’année reste une tradition.

Hong Kong l’assimile à un événement commercial comme une fête pour les amoureux. Sa célébration est nocturne malgré des danses du lion et des marches sur échasses l’après-midi.

Que mange-t-on pour la Fête des Lanternes?

La soupe de boulettes de riz gluant farcies d’une pâte sucrée (sésame, cacahuètes, noix, fleurs, pâte de haricot rouge, fruits..). La forme des boulettes de riz gluant (Yuanxiao- 元宵 ou (Tangyuan 汤圆) symbolise la réunion familiale et la plénitude.

Les lanternes chinoises

Lors du défilé, enfants et adultes portent des lanternes rondes, décorées de signes du zodiaque,  d’animaux, de fleurs, de plantes ou à l’image de la mythologie et  des traditions chinoises.

Les lanternes traditionnelles en papier et bougie sont lâchées dans le ciel dans un  ballet de lumière.

Aujourd’hui, papier et bougies sont de plus en plus remplacées par des lanternes en plastiques. Les   héros de dessins animés ou de films regardées par les enfants ornent les lanternes.

Please follow and like us:
Pin Share

About the author

Enjoy this blog? Please spread the word :)

RSS
Follow by Email
YOUTUBE
INSTAGRAM
%d blogueurs aiment cette page :