Rugby Nationale – Le RCNM remporte une 6e victoire de rang et maîtrise le vent en Blagnac

Vues : 8

Please follow and like us:

Narbonne est sur une très bonne dynamique depuis la reprise du championnat de Nationale. Après sa victoire à Aubenas la semaine dernière (16-20), le RCN entendait confirmer face à Blagnac. Les Narbonnais ont rempli leur contrat en l’emportant 31 à 11, une 6e victoire d’affilée.

Mais attention aux toulousains qui ont, ces dernières semaines, retrouvé des couleurs forts de 5 victoires consécutives dont tois à l’extérieur, le 3ème place avec 34 points.
Mais attention, les Haut-Garonnais ne s’étaient inclinés que de peu (29 à 24) lors du match aller au Parc des Sports et de l’Amitié. Menés 21 à 3 à la demi-heure de jeu, les hommes de Christophe Deylaud et Eric Escribano sont parvenus à faire trembler le Racing en toute fin de rencontre.

Blagnac (8ème avec 25 points) est une autre pointure qu’Aubenas et le RCN ne devra pas reproduire les mêmes imprécisions qu’en Ardèche sous peine de sanctions immédiates.

Composition de l’équipe de Blagnac : 1 J.B Martin – 2 Villerouge – 3 Weber – 4 Maurens – 5 Mutel – 6 Medvès (cap) – 7 Lecomte – 8 Mabas – 9 Brun (m) – 10 Seunes (o) – 11 Villemur – 12 Gaignard – 13 N. Tolofua – 14 Tardieu – 15 Vernetti
Remplaçants : 16 Biscioni- 17 Piffero – 18 Mignonat – 19 Banière – 20 Augustin – 21 Graulle – 22 Labadie – 23 De Sousa
Entraîneurs: Christophe Deylaud, Eric Escribano et Romain Fuertes.
Patrick Pezery et Laurent Balue.

Composition de l’équipe du RCN : 1 Abadie – 2 Rochier – 3 Cotet – Faleafa – 5 Visser – 6 Dumoulin – 7 Sese – 8 Nouhaillaguet (cap) – 9 Nova (m) – 10 Goutard (o) – 11 E. Ducom – 12 Fekitoa – 13 Nueno – 14 Namy – 15 Justes
Remplaçants : 16 Blanc – 17 Martinez – 18 Plaza – 19 Recordier – 20 Bessaguet – 21 Nawaqatabu – 22 P.H Ducom – 23 Maké
Sur le banc, à noter le retour de Blanc et de Maké en 1ère ligne, du 3ème ligne Recordier, de Bessaguet en charnière et du centre Nawaqatabu.
Entraîneurs: Patrick Pezery et Laurent Balue.

Trois changements ont été effectués par rapport au XV de départ à Aubenas : Faleafa remplace Kbaier blessé au coude, Nova succède à Kaiser et Justes prend le poste à l’ultime défense en lieu et place de Griffoul.

Le ciel est gris sur le Stade Ernest-Argelès de Blagnac et le vent d’autan (55km/h avec des rafales de 110 km/h) a joué sans nul doute un rôle majeur dans cette rencontre.

Blagnac commençait face à un vent puissant, et s’évertuait à conserver le ballon, mais la première erreur coûtait cher. La mêlée qui suivait entrainait une pénalité, sur laquelle les orange et noir optaient pour la pénal touche: prise limpide du troisième ligne Dumoulin et maul porté conquérant conclu par ce même Dumoulin.

Pourtant, après un ballon gratté au sol, le pilier Weber jouait vite une pénalité, l’action se développait et l’ailier Tardieu se faisait reprendre 50 mètres plus loin (11è). Quelques minutes plus tard, le trois quart centre Tolofua fixait la défense plein centre et le plaqueur ne sortait pas de la zone. L’occasion était trop belle pour que Brun, des 22 mètres, ne la saisisse (7-3, 16è).

Bien aidés par le long jeu au pied de Goutard, les orange et noir repoussaient les offensives et investissaient le camp blagnacais. Après une nouvelle prise en touche de Dumoulin, le ballon échouait dans les mains de Nueno. Le trois quart centre, profitant d’un léger retard défensif, prenait l’intérieur de Tolofua et s’en allait, après 40 mètres de course, inscrire le deuxième essai des siens. Goutard rajoutait deux points (14-3, 27è). Suite à un maul effondré, l’ouvreur narbonnais inscrivait trois nouveaux points (17-3, 31è). Néanmoins, ce sont bien les rouge et bleu qui faisaient le forcing en fin de période: deux ballons volés en touche par Lecomte, puis une offensive initiée par un bon départ du talonneur Villerouge, bien relayé par Manas et Tolofua. Narbonne commettait une nouvelle faute au sol, encore sanctionnée par Brun (17-6, 40è). M. Gleyze sifflait alors la pause.

Loin de baisser les bras, le BSCR faisait alors le forcing pour finir sur une bonne note, enchainant mêlées, touches et pénalités. Narbonne faisait le dos rond mais finissait par se mettre à la faute un peu trop souvent. Nouhaillaguet écopait alors d’un carton jaune (72è). Désormais en supériorité numérique, les hommes du président Trey faisaient enfin sauter e verrou. Après une mêlée dans les 22 adverses, Brun optait pour le petit côté et servait Graulle. L’ailier se faisait reprendre, mais sur le retour, le deuxième ligne Mignonat venait à hauteur et marquait en force face à trois défenseurs (31-11, 77è). C’était le score final.

Eric Escribano : “Il n’y a rien à dire. Narbonne a parfaitement maîtrisé son sujet de bout en bout. On voit que c’est en ce moment la meilleure équipe de la poule. Ils sont agressifs, ils font mal. Ils ont ce système de passages à vide qui est très efficace. Une équipe structurée.”

Flavien Nouhaillaguet (capitaine, Narbonne): “Le résultat va au-delà de nos espérances, on à récupérer un bonus ici. On avait qu’on allait affronter une équipe très costaud devant avec beaucoup de qualité, comme nous sur une très bonne dynamique. Des conditions difficiles: même si on est habitués au vent, je pense qu’il n’y en a pas autant à Narbonne. Une bonne entame de seconde période où, malgré l’appui du vent, ils n’arrivent pas à sortir de chez eux. On a bien bossé cette semaine.(…) Tant mieux pour nous”.

Laurent Balue : “On s’attendait à un gros match au vu des performances de Blagnac sur la mois de janvier, à l’image de leur dernière victoire chez une belle équipe de Suresnes. Depuis la reprise, on s’entend dire qu’on ne gagne que contre des “petites” équipes. On voulait montrer que même contre une équipe comme Blagnac, on était capables de répondre présents (…) On savait que c’était une défense beaucoup dans le contrôle, (…) nos avants qui ont fait un gros match en conquête et à notre charnière qui a parfaitement géré le match dans des conditions climatiques très délicates”.

Depuis plusieurs semaines, on aurait presque tendance à se répéter. Invaincus depuis cinq matches et la reprise du championnat en janvier, les hommes du duo Pézery-Balue sont aller chercher un sixième succès consécutif à Blagnac ce dimanche.

PROCHAIN MATCH: Dax – Narbonne, le 27 février à 15h30 – STADE MAURICE BOYAU.

Please follow and like us:

About the author

Enjoy this blog? Please spread the word :)

RSS
Follow by Email
YOUTUBE
INSTAGRAM
%d blogueurs aiment cette page :