LE SOLEIL AU RENDEZ-VOUS POUR DIRE ADIEU A LA REINE DE LA NUIT

Vues : 2

La chanteuse Régine es décédée le 1er mai à la Maison des artistes des Batignolles, à l’âge de 92 ans. Elle a rejoint son fils unique, Lionel Rotcajg, mort en 2006 ainsi que son frère Maurice, emporté en 2020 par la Covid-19.

Selon Daphné Rotcajg, sa petite-fille, elle est partie sereinement, entourée de ses souvenirs, à la Maison des Artistes des Batignolles, où elle séjournait depuis près d’un an, ne pouvant plus rester seule chez elle après des problèmes de santé.

Ses obsèques ont eu lieu lundi 9 au crématorium du Père-Lachaise (75020) en présence de sa famille, de ses proches et de ses amis ainsi que d’anonymes venus la saluer une dernière fois.

Pour l’occasion, la Reine de la Nuit n’a pas dérogé à ses habitudes. Elle avait tout programmé de la rédaction du fare-part à l’arrivée du cercueil au crématorium.

Une arrivée à l’image de la chanteuse

Ce n’est pas en voiture que le cerceuil de la “Grande Zoa” est arrivé mais à bord d’un carrosse, orné de fleurs blanches, tiré par 2 chevaux noirs. Une dernière entrée magistrale dont elle seule avait le secret.

Sous les applaudissements d’anonymes et d’invités, le cercueil est entré salle de la Coupole du crématorium, où la cérémonie a débuté vers 11h.Une photo de la chanteuse vêtue d’une robe verte, les pieds dans des seaux à champagne se tenait dans la salle.

Pour débuter la cérémonie, la chanteuse Catherine Ringer des Rita Mitsouko a entonné a capella le titre “Les P’tis papiers”, écrit par Serge Gainsbourg, puis l’assistance (près de 200 personnes) l’a repris à l’unisson.

Son dernier message

Régine avait laissé un dernier message, que l’on pouvait retrouver sur le livret d’obsèques adressé aux invités et décoré de sa photo en robe du soir verte:
“Avant que le rideau ne tombe sur toutes ces belles année partagées avec vous, ma famille et mes proches vont vous dire quelques mots de moi… Nous allons écouter ensemble quelques unes de mes chansons. Ma Catherine Ringer va vous interpréter mes “Petits Papiers”. Alors il sera temps de décrocher les boules à facettes et de vous rappeler que j’ai vécu 1000 vies avec vous”.

Les invités

De nombreuses personnalités avaient fait le déplacement pour les obsèques de “La Reine de la Nuit”. On notait toutefois l’absence remarquée de son fidèle ami Pierre Palmade. Celui-ci, anéanti par la nouvelle, s’était exprimé dès l’annonce du décès de la chanteuse;:
“Ma Régine! Mon amie, ma confidente, comme tu as été la confidente de tant d’artistes et d’anonymes qui venaient raconter ou oublier leur vie dans toutes tes boîtes de nuit ….. J’étais dans tes petits papiers et j’en suis fier, tu me prenais comme j’étais sans me juger. Et ça, ça va me manquer, quelqu’un qui m’aime sans me juger”.

L’autre célibrité absente, mais cela suite à l’interdiction des proches, était Pierre-Jean Chalençon. Très en colère contre ce dernier, Régine avait demandé qu’on lui interdise de s’approcher du Père-Lachaise le jour de ses obsèques. “Honte à celui qui surfe sur la mort des gens célèbres pour exister”, avait-elle déclaré.

Politiques et show-biz étaient présents au Père Lachaise pour ce dernier hommage. Parmi eux se trouvaient la Ministre de la Culture Roselyne Bachelot, la Maire de Paris Anne Hidalgo, la Maire du VIIème arrondissement Rachida Dati. Autour d’elles, on reconnaisait Carole Bouquet, Jane Birkin, ses amies Caroline Margeridon et la comtesse Vivianne de Wii, Carla Bruni, Marc Lavoine et son ex-épouse Sarah Poniatowski, Anthony Delon, Didier Varrod-directeur musical de Radio France, Yamina Benguigui et Bernard Montiel, Yvan Zaplatilek, Cyril Hanouna ou encore Caroline Barclays, Alexandra Cardinale. Marcel Campion et Gilles Lhote.

%d blogueurs aiment cette page :