La protection de l’enfance, un combat de tous les jours

Please follow and like us:

Les enfants sont un bien précieux que l’on doit protéger. C’est dans ce but que l’association “Innocence en Danger” (IED) a été créée en 2000 à vocation internationale.

Présente dans une dizaine de pays et partenaire d’associations internationales dans la lutte contre la pédocriminalité, “Innocence en Danger” se bat contre toutes forme de violences, sexuelles, physiques et morales envers les enfants dans le cadre du Mouvement de protection mondial de l’enfance, présidé par Homayra Sellier, nommée en 1999 par le directeur général de l’Unesco, Fédérico Mayor.

Regroupant des militants de tout bord (spécialistes d’internet, juristes, experts de l’enfance, décideurs des mondes politiques, économiques et médiatiques), elle s’invite à participer aux décisions auprès des gouvernements, instances européennes et internationales, entreprises, écoles (dont celle de la gendarmerie et de la magistrature), collectivités locales, des groupes de jeunes… tout en proposant des solutions via l’éducation et l’information entre le public et les institutions publiques et l’accompagnement au quotidien d’enfants victimes et de parents protecteurs. Elle est la première et la seule association à avoir mis en place des séjours de résilience.

On appelle ” résilience“, en psychologie, la capacité à vivre, à réussir, à se développer en dépit de l’adversité. Le concept a été découvert en 1982 à Hawai par une psychologue américaine Emmy Werner, qui a suivi à Hawaï 700 enfants sans famille, sans école, vivant dans la rue et victimes d’agressions physiques ou sexuelles. Seulement 28% d’entre eux ont réussi à en sortir sans troubles psychiques majeurs, 30 ans plus tard,  en ayant appris un métier et fondé une famille. C’est ce qui l’amena à dire qu’il existe chez les enfants, une capacité particulière à surmonter les traumatismes de la vie pour s’en sortir.

Les premiers séjours pour les violences sexuelles ont été élaborés en 2002 par la fondatrice de l’association, Homayra Sellier et ont accueilli jusqu’à 100 victimes par an (tous frais payés) dans 4 pays, ces ateliers  sont le point de départ d’une réelle reconstruction. Le premier d’entre eux est issu de la demande d’une mère dont la fille avait été violée afin d’aider celle-ci à sortir du mutisme dans lequel elle avait sombré, les chevaux l’ont aidé à surmonter son traumatisme et  entamer un suivi thérapeutique pour témoigner contre ses agresseurs. Les ateliers qui ont succédé ont été basés sur l’art thérapie, proposant des activités artistiques, sportives ou culturelles…(équithérapie, sculpture, montage de films, sortie en forêt, peinture, cours de cuisine, trekking, escalade, rafting, natation, théâtre, ateliers de photographie, peinture, calligraphie, découverte de la nature, musique, danse, self-defense, tai-chi et yoga) avec l’aide de professionnels, art-thérapeutes, psychologues, pédopsychiatres, médecins et artistes . Chaque enfant a pu ainsi se reconstruire en sécurité durant 1 à 2 semaines tout en se liant à d’autres ayant subi les mêmes difficultés. Un parent protecteur est invité à participer au séjour afin d’entretenir des relations sécurisantes.  Les séjours de résilience d’Innocence en Danger s’effectuent selon 2 axes :
Un axe individuel, concernant les capacités propres à chaque enfant, son potentiel.
Un axe relationnel, concernant les liens que l’enfant met en place créé avec le groupe.

Les activités de l’organisations sont basées sur la sensibilisation, l’information et la mobilisation grâce aux publications, conférences, colloques et interventions.  La constitution de partie civile dans les procès pour des faits de viols, maltraitances et violences faites aux enfants s’assortit à  l’accompagnement des victimes dans les procédures juridiques.

Des programmes éducatifs pour les parents, les enfants et les enseignants sont mis au point dans le but d’une utilisation responsable et sécurisée d’internet et des réseaux sociaux.

À partir de 2017, IED investit ses ressources et met à profit son réseau de spécialistes pour contribuer à la recherche médicale dans le domaine des abus sexuels sur mineurs en partageant les informations et attribuant des bourses de recherches.

IED est présente dans différents pays:

  • en Allemagne : création d’un environnement sécurisé sur la toile pour les enfants et les jeunes.
  • Autriche : projet pilote “DimeKo” d’alphabétisation numérique pour accompagner les enfants et la jeunesse en général dans leurs activités en ligne et les protéger du danger de la toile et des réseaux sociaux.
  • Colombie : thérapie cognitive pour les enfants ayant été envoyés par le système judiciaire local ou provenant de milieux très pauvres et de la rue.
  •  Suisse :  sensibilisation sur le sujet et accueil d’enfants suivis devant les tribunaux; collaboration depuis 2018 avec l’un des instituts de recherche sur le cerveau les plus réputés au monde, basé à Lausanne, dans le domaine des recherches biogénétiques sur les impacts de la maltraitance des enfants (Santé physique et mentale).
  • RoyaumeUni et aux Etats-Unis : conférences et colloques de sensibilisation et d’information. Mineurs survivants de violences sexuelles sponsorisés pour des sessions d’équithérapie et musicologie-thérapies.
  • Belqique : soutien et accompagnement des victimes et leurs parents dans leurs procédures juridiques depuis 2018.

Dans chacun de ces pays, il existe un bureau national sous contrôle des autorités locales. L’association se tient aux côtés des victimes en les accompagnant au tribunal et agissant dans le domaine de la protection de l’enfance en sensibilisation sur le sujet et organisant des conférences et des campagnes de sensibilisation tout en travaillant avec les Forces de l’ordre.

En cas de besoin, Innocence en Danger met à la disposition des familles de victimes une permanence juridique gratuite avec un avocat  qui peut répondre aux questions juridiques à l’adresse suivante: juridique@innocenceendanger.org. Pour tout autre problème, Enfants en danger ? – Parents en difficulté ? rendez-vous sur le site  www.allo119.gouv.fr.

Pour s’engager auprès d’IED, il est possible de faire un don ou de participer à un événement dont le prochain sera l’inauguration de la Fête à Neuneu le 4 septembre à Boulogne, Porte de la Muette (75016). L’intégralité des dons récoltés  (Pass adulte: 20€, Pass enfant:10€ pour un accès illimité à tous les manèges)  sera reversé à l’association qui se mobilise pour la protection de l’enfance et sensibilise ainsi l‘opinion publique sur le fléau de la maltraitance infantile  de plus en plus important en France.  De nombreuses personnalités seront présentes autour de la marraine d’IED, Cristina Cordula dont les parrains de la soirée d’inauguration de cette 37ème édition de la Fête à NeuneuCaroline Margeridon et Jean-Marie Bigard.

Please follow and like us:

About the author

Enjoy this blog? Please spread the word :)

RSS
Follow by Email
YOUTUBE
INSTAGRAM
%d blogueurs aiment cette page :