Nuit blanche 2022 : Paris au « Jardin des délices » le dernier édition dans sa version automnale

Vues : 5

La capitale et vingt-six communes du Grand Paris ont fêté la vingtième édition, et dernière dans sa version automnale, de la manifestation inspirée du tableau de Jérôme Bosch.

Le Jardin des délices, célèbre triptyque de Jérôme Bosch, est le thème choisi pour l’édition 2022 de Nuit Blanche, qui s’est déroulée à Paris et au-delà du périphérique samedi 1er octobre. Ce tableau décrit le Jardin d’Eden, le paradis et sa luxure mais aussi l’enfer, ce qui promet une Nuit capable de ravir tous les sens autant que de faire frissonner.

Cette édition anniversaire marque un tournant, puisque est la dernière organisée en octobre, traditionnellement un mois où l’art contemporain occupe une place centrale dans Paris en marge de la Foire internationale d’art contemporain, remplacée, à partir de cette année, par Paris+ par Art Basel. A la suite d’une consultation des Parisiens, la Nuit blanche migrera ainsi en juin dès 2023.

Cette ultime Nuit blanche automnale, concoctée par la directrice artistique Kitty Hartl autour de l’idée d’un Jardin des délices contemporain, en treize propositions oniriques et piquantes, principalement dans le centre de Paris, avec un parcours d’environ deux heures à pied, s’accompagne de quelques quatre-vingts projets relevant de la programmation associée (musées, centres d’art, mairies, églises, théâtres, bibliothèques…), une centaine de projets artistiques qu’on a découvet dans Paris, et autant dans le Grand Paris, extension naturelle de la manifestation pour la quatrième année. Et, cette année pour la première fois, la Nuit blanche a remonté aussi la Seine jusqu’à Rouen et au Havre.

%d blogueurs aiment cette page :