Patrick Adler: « Un père et passe », confidences

Vues : 4

Please follow and like us:

Dans l’émision ‘Besoin des artistes’ à la radio ArtsMada, Patrick Adler, à été invité par les animateurs Eric Durand et Frédéric Julien Bonheur, pour présenter son livre « Un père et passe » le jour où il a fêté son anniversaire.

Les mots, se résument à son enfance; un calvaire quotidien infligé par son père. Le petit Février (son vrai nom) a été un enfant maltraité, un enfant battu.A l’âge de trois ans, il comprend qu’il n’aura rien d’autre à attendre de ce militaire inflexible, que trempes et déculottées. Pour faire face à son tortionnaire et compenser son manque d’affection. C’est auprès de ses camarades de classe qu’il va chercher soutien et reconnaissance. Le souffre-douleur qu’il est, a besoin d’exister, d’être populaire!

Un tel comportement n’est pourtant pas un hasard ! Pendant dix ans, sa mère, ses camarades, tout comme le corps professoral, vont être dans le déni. La vérité éclate enfin. Grâce aux derniers coups violents qu’il lui inflige, Patrick est à jamais libéré de l’emprise et des sévices de son alcoolique de père fouettard. La victoire mène au chaos familial. Patrick a une douzaine d’années. Placé à la DASS, le temps est venu pour lui de profiter de sa vie d’adolescent, de se construire dans la sérénité. Ses blessures d’enfance ? Le résiliant saura les transcender. Il le fera bien des années plus tard par le rire et … sur scène.

L’auteur qu’il est ici, le démontre tout au long de ses 203 pages. Par sa plume affutée, les jeux de « maux » et non sans quelques traits d’humour qu’on lui connait bien, il raconte avec humilité et pudeur son enfance difficile, avec pour trame de fond, la maltraitance.

Please follow and like us:

About the author

Enjoy this blog? Please spread the word :)

RSS
Follow by Email
YOUTUBE
INSTAGRAM
%d blogueurs aiment cette page :