Chronique d’une mort annoncée des remontées mécaniques …

Vues : 2

Please follow and like us:

Malgré la fermeture des remontées mécaniques dans les stations de sport d’hiver, les pistes de ski de fond et de raquettes sont particulièrement fréquentées cette année.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres.
Les grandes stations des Alpes et des Pyrénées souffrent, alors que le Massif Central, les Vosges et le Jura connaissent une affluence exceptionnelle.

Dans le Sancy, la station de la Stèle, voit arriver chaque matin une horde de touristes venus de toute la france pour profiter de l’air pur en cette difficile période de restrictions. La neige est au rendez-vous avec une poudreuse qui fait crisser délicieusement les skis.

Skieurs de fond et adeptes de raquettes se pressent sur les pistes balisées tracées au coeur des forêts enneigées, chacun sur des pistes séparées.

Il importe de bien farter ses skis pour une bonne glisse. Par contre, nul besoin d’avoir des raquettes en peau de cerf, de caribou ou d’orignal avec un cadre en bois de frène ou de bouleau cuit à la vapeur ou trempé dans l’eau … de simples raquettes en plastique suffisent.

Les débutants peuvent choisir entre les pistes vertes ou bleues. Les sportifs plus aguerris n’hésitent pas à empunter les pistes oranges ou rouges. Les plus téméraires affrontent les inpressionnants murs de glace des pistes noires.

Çà et là, des enfants mais aussi des adultes, s’amusent follement en dévalant les pentes sur des luges à toute allure.

D’autres se contentent de suivre les sentiers enneigés munis de bonnes chaussures de randonnée.

Finalement, pendant ces vacances scolaires, malgré la pandémie qui sévit sur l’ensemble de l’Hexagone, à La Stèle, on file tout schuss à tombeau ouvert.

Please follow and like us:

About the author

Enjoy this blog? Please spread the word :)

RSS
Follow by Email
YOUTUBE
INSTAGRAM
%d blogueurs aiment cette page :