Tatouage, mode d’emploi

Please follow and like us:

VÉRONIQUE YANG

Après 13 ans d’absence, le mondial du tatouage est revenu au devant de la scène depuis 2013 au 104 dans le 19ème arrondissement de Paris. Depuis 2014, il se tient à la Grande Halle de la Villette.

Tous les ans, le nombre de visiteurs augmente grâce à l’engouement de plus en plus important pour le 10ème art comme on l’appelle. En 2014, on comptait 28 000 visiteurs, 32 000 en 2015, 35 000 en 2016 et plus de 30 000 en 2017. Expositions dont celles de chaussures Dr Martens revisitées, peintes et décorées, concerts et concours sont au programme:

-Meilleur petit noir et gris et Meilleur petit couleur le premier jour

-Meilleur large noir et gris  et Meilleur large couleur le second jour

-Meilleur dos ou intégral le dernier jour

Chaque tatouage a une histoire ou son secret, que ce soit celui du prisonnier ou celui du sportif…

Le tatouage est soumis à de nombreuses règles d’hygiène. La veille du tatouage, pas d’alcool, ni de drogues, ni d’aspirine ! Le salon de tatouage doit être  autorisé par le Ministère de la Santé, avec des professionnels qualifiés, pour que les instruments et les produits utilisés soient de qualité et que toutes les mesures d’hygiène soient prises pour éviter les maladies contagieuses comme le SIDA, le tétanos, l’hépatite, ou d’autres infections contagieuses par le sang. Il faut vérifier que les aiguilles utilisées sont jetables et neuves pour chaque nouveau client, que les encres et bandes utilisées le sont aussi.

Le tatoueur doit se laver les mains au savon anti-bactérien et utiliser des gants en latex jetables. Il doit avoir un autoclave pour stériliser toutes les blessures, les plans de travail doivent être nettoyés et désinfectés.

Les tatouages peuvent provoquer différentes complications de la peau comme les granulomes (grains rouges) et les cicatrices chéloïdes qui surgissent tout d’un coup à cause d’une inflammation ou de réactions allergiques, même des années après la réalisation du tatouage. Il faut aussi éviter les grains de beauté. A la fin d’un tatouage le tatoueur doit laissé à son client un guide avec des conseils.

Le tatouage se fait avec l’ utilisation d’ une machine électrique avec des aiguilles jetables qui injectent une encre de couleur dans la couche intérieure de la peau où elle reste indéfiniment, d’où la difficulté de se défaire d’un tatouage.

Selon les parties du corps où l’on fait le tatouage, la douleur est différente. On retrouve 8 parties du corps où c’est vraiment douloureux: le crâne, les poignets, les mains, les coudes, le bas ventre, l’arrière du genou, la cheville et les fesses. A l’inverse, l’avant bras ou le biceps sont des parties les moins douloureuses tout comme les cuisses ou la partie inférieure de la jambe.

Il existe aussi des tatouages temporaires comme le tatouage au henné. Ce tatouage dure deux à trois semaines, il est très utilisé dans les pays arabo- musulmans mais aussi en Asie. Il s’applique principalement sur les mains et les pieds très souvent lors de cérémonies de mariage ou  de naissance, baptême et de la circoncision afin d’apporter richesse et bonheur. Cette bénédiction est un prélude à la circoncision.

Please follow and like us:

Enjoy this blog? Please spread the word :)

RSS
Follow by Email
YOUTUBE
INSTAGRAM
%d blogueurs aiment cette page :