Les victimes du couvre- feu

Please follow and like us:

Victimes du couvre-feu et des nouvelles mesures du gouvernement, les restaurateurs français demandent des assouplissements alors qu’ils ont déjà subi de grosses pertes malgré une petite aide.

Depuis le 19 octobre, 00h00,  le couvre-feu est en vigueur pendant 4 semaines , dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. Il pourrait s’étendre à 6 semaines après acceptation du Parlement.

Le 14 octobre, le Président Macron a annoncé un couvre-feu de 21h à 6h du matin, dans les zones “alerte maximale”: Paris et Ile- de- France, Aix-Marseille, Lille, Grenoble, Lyon, Toulouse, Montpellier, Rouen et Saint-Etienne. Durant cette période, tous les déplacements sont interdits sauf avec une dérogation (sur le site gouvernement.fr ou du ministère de l’intérieur (version imprimée, téléchargeable sur smartphone ou version manuscrite) pour les raisons suivantes:

  • déplacements professionnels ou de santé
  •  aider un proche en situation de dépendance
  •  raisons de transports (avion ou train)
  •  sortir un animal de compagnie.

Le couvre-feu va concerner 19 millions de personnes environ, soit un peu moins d’un Français sur trois.

La police fera des contrôles.  Sans justificatif, il faudra payer une amende de 135 euros et 1500 euros en cas de récidive. Par ailleurs, les rassemblements sont limités à 6 personnes dans les espaces publics et dans le domaine privé.

Quels sont les activités impactées?

Depuis le 6 octobre, suite à une dégradation de la situation sanitaire, les autorités (préfecture de police de Paris, ARS, Ville de Paris et Rectorat d’Île-de-France) ont mis en vigueur de nouvelles mesures. Elles s’appliquent dans l’espace public et à l’école, où le port du masque et l’observation des gestes barrières sont obligatoires.

Elles concernent les restaurants, les bars et activités festives, les rassemblements, les salles de sport, les piscines, les salles polyvalentes, les lieux culturels…

Restaurants

Les restaurants sont des établissements qui pratiquent la vente de repas à titre principal. Contrairement aux bars, ils peuvent rester ouverts  en respectant les horaires du couvre-feu et sous réserve du strict respect du nouveau protocole sanitaire :
-Affichage à l’extérieur du restaurant, de la capacité maximale d’accueil nécessaire au respect de l’ensemble des mesures de sécurité sanitaire doit obligatoirement, à l’extérieur du restaurant
-Inscription des coordonnées des clients sur un registre. Les données sont mises à disposition des autorités sanitaires pour la recherche des cas de contact en cas de suspicion de contamination dans l’établissement et détruites au bout de 14 jour.
-Limitation à 6 à une même table, des personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble.
-Distance minimale de 1 mètre entre les chaises de tables différentes.

-Possibilité de servir des boissons en dehors des repas. C’est aussi le cas pour les établissement qui ne vendent pas d’alcool, dans le respect des horaires du couvre-feu.

-Pour les bars-restaurants, l’activité de restauration reste possible.

-L’agrandissement ou création des terrasses est prolongé jusqu’en juin 2021, dans le cadre du respect des règles et d’une charte d’utilisation.

L’action des grands chefs

Les grands chefs montent au créneau pour demander des allègements afin d’éviter les fermetures. Selon la cheffe Babette de Rozières, “le Président de la République a donné le coup de grâce à la profession” malgré le respect des mesures sanitaires mises en place. La présidente de la région IDF, Valérie Pécresse a obtenu la réouverture des restaurants jusqu’à 22h en respectant les mesures sanitaires.

“Comment faire un service dès lors que le client a l’obligation d’être chez lui à 21h?”. “Ce ne sont pas les aides mises en place qui ne sont que des dettes différées qui seront de nature à nous permettre de surmonter et de vaincre l’agonie que nous subissons.”…”Je voudrais attirer encore une fois l’attention des autorités sur ces professionnels de la restauration qui ont été les grands oubliés des mesures gouvernementales”…. “Je veux parler des “intermittents de la restauration, de tous ces extras, cuisiniers, maîtres d’hôtel, serveurs qui travaillent dans l’événementiel privé et public qui n’ont plus de statut depuis 2014 et qui n’ont droit à rien et meurent de faim”, a déclaré la cheffe.

Bars 

-Les bars sont des établissements où la vente de boissons alcoolisée est la principale activité. Ils doivent fermer à 21h et peuvent rouvrir à 6h du matin. Il en est de même pour la vente à emporter et la consommation d’alcool sur la voie publique.

-Les bars à chicha sont fermés

Activités festives et rassemblements

-Interdiction des soirées étudiantes et tous les rassemblements festifs ou familiaux ayant lieu dans des établissements recevant du public . La diffusion de musique amplifiée sur la voie publique ou audible depuis la voie publique est interdite à compter de 21 h.

-Les cérémonies de mariage peuvent se tenir en mairie ou dans les lieux de cultes, les fêtes de mariages sont interdites.

-Fermeture au public des clubs de jeux, salles de danse et salles de jeux.

-Fermeture des foires et salons (espaces des parcs expos) et des événements se tenant sous des grandes tentes classées en CTS au sens de la règlementation (représentations de cirque sous chapiteau, divers événements…).

– Lors de rassemblements, 1 000 personnes maximum dans le strict respect des règles de protection sanitaire (personnels techniques et de sécurité non inclus).
Pas de rassemblement de plus de 6 personnes sur la voie publique, dans les parcs et les jardins ainsi que dans les lieux privés.
Toutefois, les manifestations, les barnums de dépistage du Covid-19  sont autorisés. Il en est de même pour les distributions alimentaires, l’aide aux plus vulnérables, les marchés. Tout rassemblement professionnel (tournages, visites guidées, chantiers de voie publique).peuvent avoir lieu.

Cérémonies funéraires

Ouverture des cimetières aux horaires habituels pour accueillir les cérémonies funéraires. Toutefois, il faut respecter les gestes barrières pour la santé de tous.
Arrosoirs et balayettes non disponibles, amener son matériel pour l’entretien de la tombe et le remporter
Sport et activités en plein air
-Fermeture des clubs de sport et de fitness maintenue.
Equipements couverts (piscines, gymnases, salles polyvalentes…) fermés aux personnes majeures. Scolaires,  mineurs, étudiants STAPS,  personnes en formation continue ou professionnelle et
 sportifs professionnels et de haut niveau autorisés. Les personnes disposant d’une prescription médicale, les personnes en situation de handicap (avec justificatif) ont droit d’y accéder.
-Les équipements en plein air restent accessibles dans le respect des consignes sanitaires.
-Interdiction de regroupements de plus de 6 personnes sur les terrains d’éducation physique en accès libre.

Lieux culturels

-Ouverture des musées, théâtres, cinémas, salles de concert, jusqu’à 1000 clients en même temps, dans le respect des gestes barrières et des consignes du couvre-feu. Horaires aménagés dans certains théâtres et cinémas pour les séances.

-Bibliothèques et médiathèques restent ouvertes avec des contraintes de circulation et respect des règles sanitaires. Limite de l’accès aux postes informatiques mais lecture sur  pas possible. Ouverture progressive de places de travail au sein du réseau des bibliothèques, selon les établissements.

Personnes âgées et handicapées

-Surveillance renforcée de l’état de santé des résidents des EHP(prises de températures biquotidiennes)

-Port permanent du masque chirurgical pour tous les agents (soignants et non soignants), les résidents, les visiteurs et intervenants extérieurs,
-Suspension des sorties des résidents dans les familles (sauf circonstances exceptionnelles)
-Visites des familles uniquement sur rendez-vous,
-Dépistage systématique des résidents et des agents dès qu’un agent ou un résident a été testé positif à la COVID,
-Organisation d’espaces susceptibles de regrouper des résidents testés positifs, afin d’éviter un confinement en chambre.
-Maintien et renforcement des activités et animations proposées aux personnes hébergées.

Nouvelles villes et départements touchés par le couvre-feu

Depuis ce jeudi 22 octobre, le couvre-feu s’étend dans de nouvelles villes françaises . Désormais, à partir  de vendredi minuit, il s’applique à 38 nouveaux départements ainsi qu’à la Polynésie et durera 6 semaines. Au total, il concerne 54 départements , soit 46 millions de Français. Le télétravail est  toujours encouragé et les aides économiques sont étendues à tous les départements touchés. Parmi elles, on compte un fonds de solidarité, l’exonération de cotisations sociales et le prolongement de prêts garantis par l’Etat.
Voici les 54 départements concernés par le couvre-feu, y compris ceux  du début de période:
 Paris, l’Ain, les Alpes-Maritimes, les Hautes-Alpes, l’Ardèche, les Ardennes, l’Ariège, l’Aube, l’Aveyron, les Bouches-du-Rhône, le Calvados, la Haute-Corse, la Corse-du-Sud, la Côte-d’Or, la Drôme, l’Essonne, le Gard, la Haute-Garonne, l’Hérault, l’Ille-et-Vilaine, l’Indre-et-Loire, l’Isère, le Jura, la Loire, la Haute-Loire, le Loiret, la Lozère, le Maine-et-Loire, la Marne, la Meurthe-et-Moselle, le Nord, l’Oise, le Pas-de-Calais, le Puy-de-Dôme, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, les Pyrénées-Orientales, le Bas-Rhin, le Rhône, la Saône-et-Loire, la Savoie, la Haute-Savoie, la Seine-Maritime, la Seine-et-Marne, les Yvelines, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Var, le Vaucluse, la Haute-Vienne, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, le Val-d’Oise et la Polynésie.

Mesures prises par le gouvernement

Dans son intervention, le Premier Ministre, Jean Castex a souligné un couvre-feu plus sévère. Possibilité d’un futur reconfinement  si l’épidémie progresse encore . C’est pourquoi il a fait “appel à la solidarité nationale et à une mobilisation sans faille”.

Par ailleurs, les acteurs du spectacle vivant et du cinéma vont recevoir respectivement 85 millions et 30 millions d’euros d’aides supplémentaires.

-Nouvelle version de Stop Covid,  “Tous Anti-Covid”, déjà téléchargeable. La nouvelle application donne accès à DepistageCovid (carte des laboratoires à proximité et temps d’attente respectifs). Support de conseils personnalisés (MesConseilsCovid) pour se protéger, et protéger son entourage. Elle permet d’obtenir l’attestation dérogatoire de déplacement.

Please follow and like us:

About the author

Laisser un commentaire

Enjoy this blog? Please spread the word :)

RSS
Follow by Email
YOUTUBE
INSTAGRAM