Incidents autour du concert de l’artiste contre-versé congolais Fally Ipupa

Please follow and like us:

Des incidents ont éclaté vendredi en fin d’après-midi rue de Bercy, près de la Gare de Lyon suite à l’appel de la diaspora congolaise contre la tenue du concert de l’artiste contre-versé Fally Ipupa.

Le chanteur de 42 ans, superstar dans son pays ( 1,4 million d’abonnés sur You Tube), est connu pour des collaborations musicales avec l’américain R. Kelly et les artistes français Aya Nakamura et Booba.  Toutefois,  son dernier concert prévu à l’Olympia en 2017 n’avait pu avoir lieu à cause des mobilisations de ses opposants.

Bien qu’absent sur scène en France depuis plusieurs années, par peur des débordements, le chanteur de rumba congolaise avait prévu de donner un concert à Paris, à l’AccorHotels Arena le 28 février malgré la colère suscitée par les opposants de la diaspora congolaise qui lui reproche d’être proche de l’ex-président Joseph Kabila et de son successeur Félix Tshisekedi, pouvoir en place en République du Congo (RDC).

Malgré l’interdiction de manifester, des appels avaient été lancés sur les réseaux sociaux et une partie des membres de la diaspora s’est réunie près de la gare de Lyon, exhortant à s’opposer à la tenue du concert du chanteur qui selon eux, soutient le Rwanda, pays frontalier avec qui la RDC entretient des relations difficiles depuis de nombreuses années. De plus, ce concert était sponsorisé par le président rwandais Paul Kagame.

Ce genre de manifestation n’est pas la première puisque les opposants se réunissent régulièrement contre les artistes “pro rwandais” en France comme en Belgique.

Les heurts survenus vendredi ont provoqué l’évacuation des parties souterraines de la Gare de Lyon. Métros, bus et RER ont vu leur trafic perturbé suite aux incendies de véhicules et de poubelles provoqués dans le secteur.

La Préfecture a signalé 46 personnes arrêtées dont le meneur des incendiaires et au moins 54 verbalisées, certaines pour entrave à l’action des pompiers

Vers 20 h 30,malgré les tensions persistantes, le public a pu entrer pour assister au concert. Les fans quant à eux ont tenu à signifier leur indignation vis à vis des casseurs tout en ajoutant qu’ils n’avaient pas besoin à Paris de la politique de “là-bas”.

Please follow and like us:

Enjoy this blog? Please spread the word :)

RSS
Follow by Email
YOUTUBE
INSTAGRAM
%d blogueurs aiment cette page :