LA LIBERTE, LE THEME DU FEU D’ARTIFICE PARISIEN 2022

Vues : 11

Le 14 juillet 2022 a été marqué comme tous les ans, à l’exception de 2020 pour cause de pandémie, par son défilé militaire le matin et son feu d’artifice le soir, précédé d’un concert classique.

Le défilé

Le thème du défilé militaire en présence du Président de la République et de son gouvernement était: “Partager la flamme”. Il faisait référence au lien armée-nation, à la flamme de la Résistance incarnée par Hubert Germain, dernier compagnon de la Libération, décédé l’an dernier et à la flamme olympique que la France et Paris accueilleront en 2024.

Le défilé sur les Champs Elysées, a débuté par le passage des troupes invitées venant de 9 pays d’Europe de l’est voisins du conflit ukraino-russe ( Estonie, Lettonie, Lituanie, Pologne, République tchèque, Slovaquie, Hongrie, Roumanie et Bulgarie). Ce fut ensuite le tour des troupes françaises et le défilé aérien.

Le concert symphonique classique

Comme tous les ans depuis 10 ans à l’exception de 2020 pour cause de pandémie, le grand concert symphonique de musique classique s’est tenu au pied de la Tour Eiffel , avant le feu d’artifice. Organisé par l’Orchestre National de France, la Maîtrise et le Choeur de Radio France, il était présenté par Stéphane Bern et a accueilli les plus grands solistes internationaux parmi lesquels les pianistes Sara Ott et Jérôme Ducros , le violoniste Leonidas Kavakos, le violoncelliste Gautier Capuçon, la soprano Nadine Sierra, la mezzo Léa Desandre, le ténor Stanislas de Barbeyrac ou le le baryton-bass Erwin Schrott. au programme, Berlioz, Verdi, Offenbach, Mozart, Grieg, Tailleferre, Enesco, Rameau, Ravel, Lehar, Bizet, Bernstein et la Marseillaise.

Le feu d’artifice

Tiré de la Tour Eiffel et des Jardins du Trocadéro, le tant attendu feu d’artifice avait pour thème “La Liberté” en opposition au confinement que nous avons vécu.. A partir de 23h, Parisiens et touristes ont pu se réunir au Champ de Mars pour admirer pendant près de 20 minutes les 14 différents tableaux. D’autres se sont installés sur les ponts ou ont rejoint des lieux surélevés comme le Parc de Belleville, la butte Montmartre ou le parc de St Cloud. Enfin, il ya ceux qui ont profité du spectacle depuis leur salon, devant le poste de télévision, car le concert et le feu d’artifice étaient retransmis en direct sur France2.

Réalisé encore cette année par la société Ruggieri, sous la direction artistique de David Proteau, le feu d’artifice 2022 a été préparé par la société avec minutie. Une semaine avant l’événement, les éléments pyrotechniques sont arrivés depuis l’Espagne et Toulouse où es basée la société David Proteau dans 7 semi-remorques.. Le 14 juillet, une vingtaine de cordistes ont pu installer la plupart des 12 000 départs sur la Tour Eiffel, fermée au public pour l’occasion. D’autres points de départ se trouvaient sur le pont d’Iéna et les 2 rives de la Seine.

Le jour J, à l’heure H, une centaine de personnes dont 14 artificiers étaient aux commandes afin de réaliser les 14 tableaux prévus lors du show, Sur le thème de la Liberté, Carpe Diem ( profitons du jour présent), les tableaux se sont succédés, parmi lesquels figurait la “Marseillaise” reprise par le public, puis un hommage à Régine, décédée le 1er mai dernier, au son de ses incontournables “Petits papiers. Chaque tableau était accompagné d’un morceau musical approprié, dont Stromae, Orelsan, Prince, Phil Collins ou Bilie Eilish.le tout synchronisé. Autre événement marquant, l’hommage à l’Ukraine montrant une Tour Eiffel aux couleurs ukrainiennes, le jaune et le bleu, au son de “Stefania”, titre du groupe vainqueur de l’Eurovision, Kalush Orchestra.

Cette année, le budget du spectacle s’est élevé à 500 000 euros, il a attiré plus de 100 000 spectateurs sur le champ de Mars.

Après ce succès, rendez-vous l’année prochaine avec un nouveau spectacle pyrotechnique, une nouvelle bande son et un autre thème.

%d blogueurs aiment cette page :