La reine repose désormais au côté de son mari dans un cercueil vieux de plus de trente ans

Vues : 7

De l’Angleterre à l’Écosse, de l’Irlande du Nord au Pays de Galles, les quatre nations du Royaume-Uni ont dit lundi adieu à Elizabeth II, dont le règne de plus de 70 ans fut le plus long de l’histoire britannique.

Pour les Britanniques, la période de deuil national touche à sa fin. Onze jours après la mort d’Elizabeth II, ils ont rendu un dernier hommage à la reine ce lundi. Les Britanniques se sont pressés dans une interminable file d’attente de plus de seize kilomètres, parfois pendant plus de vingt heures, pour pouvoir rendre hommage à leur reine.

Les funérailles d’État de la souveraine, qui ont eu lieu à l’abbaye de Westminster, à Londres, en présence d’un parterre de dirigeants du monde entier, ont été diffusées dans 125 cinémas du pays, sept cathédrales et autres lieux publics, et dans des millions de foyers. Elles ont été projetées sur écran géant devant des bâtiments publics, comme à l’Hôtel de ville de Belfast en Irlande du Nord, ou dans des parcs comme celui d’Holyrood à Édimbourg, en Écosse, ou Hyde Park à Londres.

Les obsèques de la reine Elizabeth II se sont tenus dans la capitale britannique en présence de 500 chefs d’Etat et hauts dignitaires étrangers avant de s’achever au château de Windsor. Il s’agit aussi de la plus importante opération de police en Grande-Bretagne depuis la Seconde Guerre mondiale.

Larmes et silence dans les rues de Londres

C’est le grand moment pour les milliers de personnes qui se sont pressées depuis plusieurs heures le long du parcours du cercueil. Les images montrent des visages fermés, beaucoup de larmes et des personnes qui se prennent dans les bras.

Le cercueil tiré par les marins va passer devant Buckingham Palace, résidence officielle du souverain britannique. Big Ben a sonné durant cette procession.

La RATP rend hommage à la reine d’Angleterre. Surprise métro George V, dans le VIIIe arrondissement de Paris. Sur les murs de la station, l’habituel panneau a été remplacé. Lettres blanches sur fond bleu marine, on peut lire les mots «Elizabeth II 1926 – 2022». Un hommage de l’entreprise de transports en commun à Paris et en Ile-de-France qui sera visible pendant 24 heures. Seule une plaque sur deux a été changée, pour «ne pas créer le trouble auprès des voyageurs».

 

 

Premières funérailles royales à l’Abbaye de Westminster depuis 1760

La cérémonie se déroule à l’Abbaye de Westminster, non loin du Parlement. C’est la première fois que des funérailles royales y sont organisées depuis celles du roi George II en 1760. Lieu du couronnement des rois et reines d’Angleterre depuis 1066, ce bâtiment compte parmi les établissements religieux les plus connus de Londres. Elizabeth II a choisi de s’y marier avec le Prince Philip et deux de ses enfants, la Princesse Anne et le Prince Andrew.

Le cercueil de la reine Elizabeth II quitte finalement Westminster Hall, où il reposait depuis mercredi dernier, pour rejoindre l’Abbaye de Westminster pour la cérémonie religieuse. Tiré par 142 marins, la dépouille de la reine est suivie à pied par plusieurs membres de la famille dont son fils, le Roi Charles III.

Au cours de ses 70 ans de règne, la reine Elizbeth II aura vu se succéder 15 premiers ministres. Sir John Major, Tony Blair, Gordon Brown, David Cameron, Theresa May et Boris Johnson, six anciens premiers ministres encore vivants, assistent aux funérailles de la monarque aux ôtés de leurs époux dans l’abbaye de Westminster.

Jusqu’au bout, la reine a souhaité rajouter sa touche personnelle. Elle souhaitait elle-même que la cérémonie religieuse ne dure pas très longtemps. La Reine a aussi choisi un chant très familier puisqu’il a été joué lors de son mariage. Tout au long du chemin, les britanniques continuent de lancer des fleurs sur le corbillard qui transporte le cercueil d’Elizabeth II. Un dernier adieu pour ce peuple qui pour la plupart n’a connu que cette souveraine.

Des marins plutôt que des chevaux ça devient une tradition

Et bien la tradition date des funérailles de la reine Victoria, en 1901. A l’époque, ce sont des chevaux qui tiraient le cercueil, sauf qu’au début de la procession, un cheval avait paniqué et commencé à ruer dans les brancards, menaçant de renverser le cercueil. Dans la panique, l’improvisation joua et il fût décidé de décrocher les chevaux et de demander aux marins présents de prendre le relais. Depuis, la tradition a pris le pas et c’est désormais inscrit dans le cérémonial des obsèques royales.

Sandy et Mick, deux des derniers corgis de la reine, sont là aussi, alors que le cortège entre dans la cour du Château de Windsor. La famille royale, le roi Charles III, ses frères Andrew et Edward et sa sœur Anne, ainsi que ses fils les princes William et Harry, s’apprêtent à suivre à nouveau le cercueil à pied.

Seuls les hommes de la famille royale marchent dans la procession. A l’exception de la Princesse Anne, fille de la Reine Elizabeth II, les femmes de la famille royale rejoindront la Chapelle Saint-George en voiture.

Le cercueil s’apprête à entrer dans la Chapelle Saint-George. C’est la dernière fois que le cercueil est vu en public et à l’extérieur avant son inhumation. C’est dans la même chapelle que Harry et Meghan s’étaient mariés le 19 mai 2018, et que le roi Charles et Camilla avaient reçu une bénédiction pour leur mariage en 2005. C’est aussi la chapelle où la Reine a assisté à l’enterrement de son mari le Prince Philip le 17 avril 2021. Le pays était alors en pleine pandémie et elle avait été photographiée seule, masquée et entourée de bancs vides. Le silence est désormais total, alors que le cercueil s’apprête à être monté sur les marches. Les cloches retentissent.

Le sceptre, le globe et la couronne sont retirés du dessus du cercueil de la reine Elizabeth II. Ils seront transmis à Charles III lors de son couronnement, dans quelques mois. En attendant, ils seront gardés à la Tour de Londres. Ce moment signe officiellement la fin du règne d’Elizabeth II.

A priori, la reine n’est enterrée qu’avec son alliance et celle de son époux l eprince Philip qu’elle avait conservé. Il y a un flou concernant son collier préféré, avec trois rangs de perles.

Les membres de la famille royale se retrouveront ce soir, en privé, pour accompagner le cercueil dans la chapelle où reposera Elizabeth II, avec son époux et sa soeur notamment.

L’hymne «God save the King» retentit enfin. Le roi Charles III a les yeux humides, son règne commence vraiment à cette minute.

En fin de cérémonie, le Lord Chamberlain a brisé la canne sur le cercueil de la reine Elizabeth II. Et ce geste avait une énorme symbolique puisqu’il marquait la fin du règne de la reine.

L’enterrement privé de la reine a débuté

La reine est inhumée avec son défunt mari Philip, le duc d’Édimbourg, aux côtés de son père, le roi George VI, de sa mère, la reine Elizabeth, la reine mère et de sa sœur, la princesse Margaret.

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :