LE CIRQUE BOUGLIONE DE NOUVEAU EN PISTE

Vues : 88

La saison 2021-2022 est complètement “Dingue” au cirque d’Hiver, c’est d’ailleurs le titre de son nouveau spectacle qui se tient du 23 octobre au 6 mars 2022..

L’avant-première s’est tenue le 16 octobre. Elle était au profit de l’association “Le Rire Médecin”  qui permet aux enfants hospitalisés de recevoir la visite d’un duo comédien-clown durant la durée de l’hospitalisation. Grâce à cet événement, 7500 euros ont été récoltés  Les artistes ont quant à eux réalisé des numéros aussi éblouissants qu’originaux, du dressage de poneys aux acrobaties en passant par les jongleries aux ombres chinoises ou le mat aérien, sans oublier les sangles et les rollers.

La soirée était placée sous le haut patronat de la  présidence de la République et a été ouverte par le parrain, Gérard Jugnot.
Les séances attendent petits et grands du mercredi au dimanche. Toutefois, le pass sanitaire et le port du masque sont obligatoires.

Cette année, nous avons un spectacle sans animaux sauvages suite à l’adoption de la loi contre la maltraitance animale votée au Sénat et à l”Assemblée Nationale, interdisant la présence des animaux sauvages dans les cirques.

Le Grand Orchestre du Cirque Bouglione accompagne les numéros. Pierre Nouveau dirige 9 musiciens qui vont faire vibrer les spectateurs de leur musique.

Mr Loyal, Michel Palmer ouvre le spectacle  puis décrit chaque numéro que les spectateurs vont découvrir. 

Première partie

  • Régina Bouglione, fille du patriarche, Emilien Bouglione, présente “Maxi-Mini”, un numéro de dressage équestre mettant en scène un grand cheval et un mini poney
  • Totti le clown, de la 5ème génération de la famille de clowns espagnols Alexis, déploie quant à lui des trésors pour amuser le public, tantôt romantique et poète, tantôt comédien ou musicien.  Il porte le nom que son grand-père avait choisi quand il a commencé.. Durant le spectacle, il intervient plusieurs fois. durant tout le spectacle et le clôture.
  • Géraldine Philadelphia manie le Hula Hoop avec une belle dextérité. Elle tient cette discipline de sa maman, championne de gymnastique, qui le lui a apprise.
  • Sergi Buka sur son tricycle fait le tour de la piste en déployant des ombres chinoises. Cet artiste espagnol  qui a décroché un Mandraque d’Or, est un illusionniste qui fait apparaître multiples formes sur son écran circulaire, uniquement à partir de ses doigts.
  • .Fratelli Caveagna sont 2 frères issus d’une grande famille de cirque italienne Spécialistes du main à main, ils ont été formés à l’Académie du cirque de Vérone. La maitrise des  gestes et la synchronisation des corps font d’eux les maîtres de la spécialité.
  • Zoré Espana, à la roue Cyr est une artiste bulgare qui joue avec un cerceau de 2 mètres de diamètre. dans lequel elle effectue des figures majestueuses pleines de grâce..

Seconde partie

  • Adèle Fame aux sangles aériennes est une enfant de la balle, Fille d’une trapéziste, elle a débuté à l’age de 4 ans puis est arrivée sur la piste à 6 ans. Elle fait rêve le public par sa grâce et sa souplesse.
  • Au mat aérien, Artem Luibanevich et Antonio Vargas déploient force, souplesse et puissance.
  • Les Skating Medini-Rollers, frère et soeur italiens patinent et réalisent des figures tournoyantes dont certaines accrochés l’un à l’autre, à vive allure
  • Le numéro de jonglerie est assuré par François  Borie et dure 6 minutes pendant lesquelles il  manie 7 massues et des chapeaux.
  • Les Navas et la Roue de la Mort .Pour ce numéro, les 2 frères équatoriens effectuent des sauts à la corde et des acrobaties tandis que tourne la roue à force de leurs pieds. Un numéro dangereux qui laisse les spectateurs béats.

Les numéros sont entrecoupés par l’intervention du clown Totti et des intermèdes dansés..

L’histoire du Cirque d’Hiver

Le cirque Bouglione est le seul à se produire dans un cirque fixe à Paris. Il est situé dans le 11ème arrondissement de la capitale au 110 rue Amelot, entre la République et Bastille.. Il part aussi en tournée sous un chapiteau.

Le Duc de Morny, demi-frère du Prince Louis-Napoléon, est à l’origine de la construction du Cirque d’Hiver qui voit le jour en décembre 1852 selon l’idée de l’architecte Jacques Hiltorf. Ce n’est que 7 ans plus tard que le premier numéro de trapèze volant apparaît grâce à Jules Léotard, dit” l’artiste volant”.
A la chute du Second Empire, le Cirque Napoléon devient Cirque National puis Cirque d’Hiver en 1873. En 1907, Pathé investit les lieux  transformés en “Temple de l’Art Nouveau”

Les premiers spectacles des Frères Bouglione, mettent en scène des fauves. Après le succès du show sur Buffalo Bill,  la rénovation et la construction d’une piscine sous la piste par Gaston Desprez, ce dernier fait faillite et vend l e cirque aux 4 frères Bouglione en 1934. Ils créent 3 spectacles et partent en tournée. jusqu’en 1955.

A partir de là, on assiste à une internationalisation., le film “Trapèze” est tourné et le photographe Richard Avedon choisit le cirque comme support. Par ailleurs, l’émission “La piste aux étoiles”  présentée par Roger Lanzac s’installe au cirque d’Hiver jusqu’en 1978.

Depuis 1999, la nouvelle génération a repris le flambeau et a créé de nouveaux spectacles. qui engrangent  un large succès.

La famille Bouglione

Au XIXème siècle, le fils d’un drapier italien, Scipion Bouglioni (francisé Bouglione) rencontre  Sonia, une jeune gitane, dompteuse de fauves. Ensemble, ils partent en France et présentent des ménageries foraines . Un siècle plus tard, les petits-fils transforment la ménagerie en un cirque qu’ils appellent  “Cirque des 4 frères Bouglione”. Grâce à l’ainé Alexandre qui a créé le spectacle “Stade Circus Buffalo Bill”, le nom de Bouglione devient incontournable .sur les routes lors de tournées.

Le Musée

Le Cirque Bouglione a de nombreux secrets, vous pouvez les découvrir lors d’une visite guidée des lieux et en explorant son musée. Le plus vieux cirque du monde permet de faire ressortir l’art du spectacle de cirque, reconnu depuis 1978.

C’est dans le bureau de  Joseph Bouglione, que se cache le musée du cirque. On y découvre des pièces rares, des sculptures, des tableaux, des bibelots. Seul détenteur de la clé, son petit-fils Francesco qui, comme son grand-père collectionne bronzes et peintures du XIXè siècle sur le cirque.

Dans l’ancienne réserve à fourrage de la ménagerie,  se trouve le musée privé du cousin de Francesco, Louis- Sampion. On y découvre sur 180 m², des affiches, des maquettes, des costumes, des perruques , des photographies et des documents liés à la famille Bouglione et à d’autres familles de cirque. La collection a débuté grâce à son père Emilien et on y trouve toutes sortes de trésors comme des décors de la piste aux étoiles, les vestiges d’une ancienne cage aux lions du cirque Médrano,….  D’autres souvenirs sont conservés en Seine et Marne et dans le Cher. L’idée serait de créer un grand musée.

DINGUE!, spectacle de cirqueDu 23 octobre 2021 au 6 mars 2022du mercredi au dimancheCirque d’Hiver110 rue Amelot75011   Paris tel: 01 47 00 28 81
https://www.cirquedhiver.com/spectacles/dingue/

%d blogueurs aiment cette page :