L’Autriche est le théâtre de six attentats consécutifs à Vienne

Please follow and like us:

L’Europe est sous la menace et des attaques terroristes indépendamment des cultures religieuses (catholique, orthodoxe ou juive) au cours des cinq derniers jours en France à Nice et Lyon, ce soir à Vienne.

L’Autriche est le théâtre d’attentats terroristes ce soir à Vienne, dans six endroits différents pris d’assaut en même temps. Un policier et un assaillant ont perdu la vie, et un autre agresseur est en fuite.

Plusieurs hommes armés ont semé la terreur lundi soir en plein centre de Vienne, près d’une synanogue, faisant deux morts dont un suspect et plusieurs blessés, dans ce qui est « apparemment » une attaque terroriste selon les autorités.

« À ce stade, il n’est pas possible de dire si la synagogue était visée », a réagi Oskar Deutsch, le président de la Communauté israélite de Vienne (IKG).

Les fusillades sont survenues en début de soirée, à quelques heures de l’entrée en vigueur d’un reconfinement de l’Autriche pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Plusieurs auteurs sont impliqués, a indiqué le ministre de l’intérieur Karl Nehammer, ajoutant que les fusillades étaient toujours en cours dans la soirée.

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz a condamné lundi soir «une attaque terroriste répugnante», après plusieurs fusillades qui ont fait au moins deux morts, dont un suspect, et plusieurs blessés dans le centre de Vienne. «Nous ne nous laisserons jamais intimider par le terrorisme et nous combattrons ces attaques avec tous nos moyens», a-t-il écrit sur Twitter, disant ses pensées pour «les victimes, les blessés et leurs proches».

Un des agresseurs aurait été abattu par la police, intervenue rapidement sur les lieux et dont l’un des membres a été blessé. Sur place, les forces de police se sont mobilisées en nombre pour garder les lieux, situés non loin de l’opéra, a constaté un photographe de l’AFP, tandis que des passants prenaient la fuite.

L’Union européenne a aussitôt «condamné avec force» cette «horrible attaque», selon les mots du président du Conseil européen Charles Michel. «L’Europe condamne avec force cet acte lâche qui viole la vie et nos valeurs humaines. Mes pensées vont aux victimes et aux habitants de Vienne après l’horrible attaque de ce soir. Nous sommes aux côtés de l’Autriche», a écrit sur Twitter le responsable qui représente les 27 pays.

La police tchèque a indiqué lundi soir avoir lancé des contrôles à la frontière avec l’Autriche après l’attaque lancée à Vienne par des hommes armés. «La police mène des contrôles des véhicules et des passagers aux postes frontière avec l’Autriche, une mesure préventive à la suite de l’attaque terroriste à Vienne», a indiqué la police tchèque sur Twitter.

Le ministre de l’Intérieur Jan Hamacek a de son côté indiqué que les forces de l’ordre tchèques étaient en contact avec leurs collègues autrichiens après l’attaque de Vienne. Le Premier ministre Andrej Babis a exprimé sur Twitter sa «solidarité» avec les Autrichiens. «Je suis horrifié par l’attaque contre la synagogue de Vienne et je veux exprimer ma solidarité à tout le peuple autrichien à mon ami (le chancelier) Sebastian Kurz» a-t-il écrit.

Le chef de l’État français Emmanuel Macron a lui aussi immédiatement manifesté sa solidarité envers le peuple autrichien.

Le Premier ministre italien Giuseppe Conte a «fermement condamné» lundi les fusillades qui ont semé la terreur lundi soir en plein centre de Vienne, notamment près d’une synagogue, faisant au moins deux morts dont un suspect et plusieurs blessés. «Il n’y a pas de place pour la haine et la violence dans notre maison européenne commune», a-t-il indiqué sur Twitter en italien et en allemand, tandis que le ministre des Affaires étrangères italien Luigi Di Maio a tweeté que «l’Europe doit réagir» après cette «lâche attaque».

Les dernières informations concernant la fusillade de Vienne :
– L’attaque a été perpétrée par plusieurs assaillants, lourdement armés.
– Le ministre de l’Intérieur autrichien Karl Nehammer a évoqué une «attaque terroriste».

– Six lieux distincts ont été visés, tous situés à proximité immédiate de la synagogue de Vienne.
– Deux personnes ont été tuées : l’un des suspects, abattu par la police, ainsi qu’un passant.
– 15 personnes ont été admises dans des hôpitaux, dont sept sont grièvement blessées. L’un des assaillant a été arrêté.

Please follow and like us:

About the author

Laisser un commentaire

Enjoy this blog? Please spread the word :)

RSS
Follow by Email
YOUTUBE
INSTAGRAM