MA-OUI à la Fashion Week de Toulouse

Vues : 131

Cette année, Hayet MA-OUI était de nouveau présente à la Fashion Week de Toulouse. Elle y a présenté sa nouvelle collection “All eyes on me” sur le thème “Wonderland”, les 2 et 3 octobre derniers.

Le nom de la collection “All eyes on me” (Tous les regards sur moi!) est issu d’un titre légendaire du célèbre rappeur Tupac dont la créatrice est une fan invétérée.

Cette collection se composait de 20 modèles, réalisés seulement en 1 mois. Elle représentait un monde “créatif et merveilleux”, permettant à MA-OUI d’exprimer sa créativité. Sur certaines pièces, on retrouvait des broderies en forme d’yeux, éléments phares de la collection.

Concernant les matières employées, on constatait aussi bien l’utilisation de tapis que d’autres plus classiques mais aussi riches.. Sur les vêtements et collants résilles, on découvrait des boutons., tout comme sur les casques que portaient les mannequins.
Comme chaque fois, la styliste reste intemporelle, tout en gardant pour objectif la modernité. Son but est de “faire des vêtements qui peuvent durer, traverser les saisons, adaptés aux usages de la personne qui les porte”.

Retour sur le parcours de MA-OUI

Hayet MAOUI est une créatrice, styliste, modéliste d’origine Franco/Algérienne, vivant à Mulhouse en Alsace (France).
Passionnée par la mode, elle crée en 2008 sa marque MA-OUI Créations.. Autodidacte, elle réalise d’abord des tenues alliant le style traditionnel et la modernité. Après une formation en Algérie, elle se spécialise dans la broderie au fil d’or et d’argent, qu’elle incorpore dans ses créations. Passionnée, elle ne compte pas les heures pour réaliser ses créations., réalisées en grande partie à la main.pour les broderies.
Inspirée par l’art et dotée d’une grande imagination, elle peint des toiles, dessine et se passionne pour l’art floral. On retrouve toutes ces tendances dans l’élégances des tenues qu’elle crées.

Désormais, en parfaite femme d’affaire et de terrain, elle doit gérer sa créativité et la gestion de son entreprise. Elle doit aussi bien assurer l’administratif que le commercial, la communication, la production, la distribution et les livraisons.

Collection “All eyes on me!”

Pour chaque nouvelle collection, la styliste essaye de se singulariser. Elle essaye de ne pas suivre les tendances, parce qu’elle pense que “c’est faire pareil que tout le monde et c’est toujours trop tard”.
Ses créations sont des expérimentations intuitives construites sur des histoires, comme un voyage ou un scénario de film.
Le fil conducteur de ses “idées” se décline en variantes par rapport aux coupes, aux détails de recherche de volumes, aux couleurs, d’imprimés, de tissus et textures…Le travail de broderie, à la main, arrive ensuite. Chaque cliente possède un modèle unique doté d’un grand savoir-faire.

Pour présenter son défilé, Hayet Maoui a choisi 16 mannequins: Pascalline Latrasse; Sha Reina;Wyded Fazio; Linsay Fabiola et Camille Sempé; Léa Raïssa; Audrey Laffitte; Laulea Sépulcre et Mina; Helenne Tresalus; Top curvy Univers Sonia Kohler; Célia Campion; Cynthia Pallandre et Emma Rapharin; Anne Laure et Alba de Rosa.

Pour plus de renseignements sur MAOUI Creations:
contact: smilous@msn.com

Instagram: maouicréa

Facebook:Ma-oui Créations

Quelques mots sur la Fashion Week de Toulouse

Cette année, pour la 5ème année, la Toulouse Fashion Week a eu lieu sous l’égide de l’Instiitut des Arts et de la Mode, en partenariat avec le Conseil Départemental de la Haute-Garonne.
La “Ville Rose” a accueilli du 2 au 3 octobre, 17 stylistes venus de France (Paris, Toulouse…) et d’étranger ( Royaume- Uni, Russie, Pologne, Niger…). Ils ont présenté leurs collections au “Pavillon République” devant 450 privilégiés dans un décor unique de “Wonderland, Alice au Pays des Merveilles” . On y découvrait un champignon géant, des sucettes démesurées, des cannes à sucre surdimensionnées, un cimetière angoissant ou des nuages lumineux et des serpents mordants.
Durant ces 2 jours ont eu lieu diverses animations (exposition, concerts, spectacle de dance, performances, numéros de cirque…

Parmi les invités, plusieurs Reines de Beauté dont Miss-Pyrénées 2021, Hannah Friconnet. Elle était accompagnée de la déléguée régionale du Comité Miss France, Karine Dariès. On notait aussi la présence de Nicole Yardeni, présidente de l’Institut Supérieur des Arts de Toulouse et du musicien Fabian Ordonez, père des rappeurs Bigflo et Oli.

Particularité cette année, les places étaient totalement gratuites, Toutefois, une collecte de fonds sur HelloAsso a permis de mettre en place des financements pour les secteurs de la mode et des arts.

%d blogueurs aiment cette page :