Macron: annonce les restrictions imposées depuis ce week-end

Vues : 3

Please follow and like us:
Pin Share

Le président de la République fait un point sur la situation sanitaire dans le pays et annoncer de nouvelles mesures.

L’essentiel

  • Les règles en vigueur dans 19 départements seront étendues à tout le territoire métropolitain “à partir de samedi soir”.
  • Crèches, écoles, collèges et lycées vont être fermés trois semaines et le calendrier scolaire adapté. La rentrée aura lieu le 26 avril pour toutes les zones. Collégiens et lycéens pourront reprendre les cours en présentiel à partir du 3 mai.
  • “Tous les volontaires de la réserve sanitaire seront mobilisés” dans les prochains jours porter nos capacités de réanimation à 10.000 lits.
  • Les contrôles et sanctions seront renforcés sur la voie publique pour limiter les rassemblements.
  • L’attestation sera obligatoire en journée uniquement pour les déplacements au-delà des 10 km du domicile.
  • La vaccination élargie à tous les plus de 60 ans le 16 avril et à tous les plus de 50 ans le 15 mai.
  • Certains lieux de culture et terrasses pourront rouvrir à partir de mi-mai.

“Nous allons tenir encore (…) si nous restons unis, solidaires, si nous savons nous organiser dans les prochaines semaines, nous verrons le bout du tunnel”, a assuré le chef de l’Etat au début de son allocution avant d’appeler les Français à se mobiliser. “Croire en la responsabilité des Français, cela n’est jamais un pari”, a soutenu le président de la République défendant les mesures prises les derniers mois.

Une allocution qui s’inscrit dans un contexte sanitaire national nettement défavorable, qui nécessite une “mobilisation de chacun” selon les mots du président de la République, avec l’été comme horizon. Suivez avec nous l’évolution de la situation.

Le président de la République a annoncé une extension des mesures actuellement en vigueur en Ile-de-France à tout le territoire, ainsi que la mise en place d’un dispositif spécifique pour l’école pour les prochaines semaines. L’activité partielle a également été de nouveau accordée aux parents qui ne peuvent pas télétravailler. Suivez en direct l’évolution de la situation.

L’extension à tout le territoire des mesures déjà en vigueur depuis une dizaine de jours dans 19 départements a été annoncée par Emmanuel Macron. D’après une source ministérielle qui s’est confiée à Europe 1, les restrictions actuellement en vigueur ont certes démontré leur effet, mais insuffisant pour inverser la courbe du taux d’incidence. Les déplacements entre régions sont tolérés jusqu’à lundi pour permettre à ceux qui le souhaitent de se confiner dans un autre lieu sur le territoire.

Dans ce tableau globalement sombre, les élèves connaitront une semaine d’école à la maison avant les vacances de Pâques. Des congés dont la durée sera exceptionnellement allongée à trois semaines pour tout le territoire. Concrètement, les enfants ne verront pas les bancs de l’école pendant un mois, avec d’abord une semaine en distanciel, la semaine prochaine, puis trois semaines de vacances dézonées avant une rentrée le 26 avril. Pour les universités, les étudiants pourront se rendre en cours en présentiel une fois par semaine.

Pendant cette durée, l’État va de nouveau débloquer l’activité partielle pour les parents qui sont dans l’impossibilité de télétravailler, et qui doivent donc s’occuper de leurs enfants. L’objectif est triple : faire baisser les contaminations dans les établissements, limiter le brassage des parents devant les écoles et forcer les entreprises à accorder du télétravail.

La liste des commerces autorisés reste inchangée

Sur le plan économique, la liste des commerces autorisés jusqu’à présent dans les 19 départements soumis à confinement ne change pas. Libraires, fleuristes ou encore chocolatiers devraient donc restés ouverts dans les prochaines semaines. Les dispositifs d’accompagnement seront “prolongés”, a annoncé le chef de l’État.

Et “les Françaises et les Français de l’étranger qui veulent rentrer en France pourront aussi le faire à tout moment et nous ferons tout pour faciliter le quotidien de nos concitoyens travailleurs transfrontaliers”, a précisé Emmanuel Macron.

Concrètement, “le couvre-feu à 19 heures sera maintenu partout et le télétravail sera systématisé et j’appelle tous le employeurs et les télétravailleurs à y avoir recours à chaque fois qu’ils le peuvent”, a ajouté Emmanuel Macron. Une partie des commerces sera fermée.

– Emmanuel Macron fixe “à la mi-mai” une réouverture du pays. “Je sais qu’il y a beaucoup de lassitude et de fatigue”, reconnait le président. “Nous tiendrons, unis et déterminés”, a-t-il conclu.

– Emmanuel Macron “profondément désolé” par le fait que des Français de plus de 75 ans n’arrivent pas à se faire vacciner. “A partir du 16 avril, les premier rendez-vous seront attribués aux personnes qui ont entre 60 et 75 ans”, annonce-t-il. Le président reformule sa promesse que tous les adultes qui le souhaitent pourront se faire vacciner d’ici la fin de l’été.

– “Grâce à la vaccination, la sortie de crise se dessine enfin (…) Le vaccin l’est efficace”, explique Emmanuel Macron qui promet “d’accélérer encore et encore”. “Nous allons progressivement devenir le premier continent au monde en terme de production de vaccin”, annonce le président

– “L’accompagnement économique et social sera au rendez-vous”. Le chômage partiel sera possible pour les parents qui ne peuvent pas télétravailler.

– “Nous pouvons nous féliciter d’avoir réouvert nos écoles et de les avoir maintenues ouvertes. Nous faisons partie des rares pays qui avons fait ce choix (…) Oui, le virus circule dans les établissement scolaires mais pas plus qu’ailleurs. L’école n’est pas négociable”.

Des réanimations au plus haut depuis la deuxième vague

Avec 5.072 malades en réanimation mardi, le nombre de patients dans ces services progresse encore, après avoir atteint la veille le plus haut de la vague de l’automne. Et la suite ne s’annonce pas meilleure car, mi-novembre, la circulation du virus et le nombre de contaminations refluaient déjà nettement, ce qui n’est pas le cas à l’heure actuelle.

En comptant les malades du Covid et les autres, près de 9 lits de réanimation sur 10 (6.833 sur 7.665 à la date du 26 mars) sont actuellement occupés, selon le ministère de la Santé qui précise que “la montée en charge des capacités se poursuit dans toutes les régions”. Mardi, 337 nouveaux décès ont été enregistrés dans les hôpitaux, portant le bilan total à 95.364 morts, preuve que les effets de la vaccination (“plus de 8,5 millions” de premières doses injectées, “plus de 3 millions” de secondes doses, a indiqué Emmanuel Macron) sont encore très limités.

Le vaccin Johnson & Johnson bientôt en France, bonne nouvelle pour le Pfizer/BioNTech

La France se verra livrer environ huit millions de doses du vaccin Covid-19 de Johnson & Johnson au total d’ici à fin juin, a indiqué le ministère de la Santé, avec environ 500.000 doses en avril. Par comparaison, quelque 47 millions de doses des trois autres vaccins autorisés seront livrées à la France en avril, mai et juin.

Le vaccin Pfizer/BioNTech contre le Covid-19 est efficace à 100% chez les adolescents âgés de 12 à 15 ans, selon les résultats d’un essai clinique, ont annoncé mercredi les deux laboratoires qui espèrent que la vaccination de cette tranche d’âge débutera avant la prochaine rentrée scolaire. Pfizer et BioNTech vont maintenant soumettre ces données aux différentes autorités de régulation dans le monde “dans l’espoir de commencer à vacciner ce groupe d’âge avant le début de la prochaine année scolaire”.

Please follow and like us:
Pin Share

About the author

Enjoy this blog? Please spread the word :)

RSS
Follow by Email
YOUTUBE
INSTAGRAM
%d blogueurs aiment cette page :