PRO D2: Colomiers et Oyonnax se quittent sur un résultat nul (16 – 16)

Vues : 10

Please follow and like us:

Un resultat nul laisse en tête du classement Vannes

Après une victoire contre Rouen 26 à 12, qui permet au club de rester invaincu à Marcel-Bendichou cette saison, l’US Colomiers, remonté à la 5e du classement, a reçu Oyonnax, second du général derrière Vannes, se quittent sur un résultat nul .

Oyonnax reste la seule équipe invaincue depuis le début du championnat cette saison tandis que les Columérins n’ont jamais été aussi hauts au classement cette saison.

A l’issue d’une rencontre accrochée, le match nul (16-16) position l’US Colomiers dans le classement, au sixième rang.

Léopold Dupas, Edoardo Gori et Gilen Queheille, ils sont tous les trois disponibles pour jouer le rôle de numéro 9 au sein de l’équipe de l’US Colomiers Rugby. Le rôle de l’enfant du club revient à Leopold Dupas, celui de l’international à Edoardo Gori enfin, Gilen Queheille endosse le rôle du basque bondissant venu tout droit de Fédéral.

PRO D2 – un duel très engagé dans ce choc au sommet, Colomiers et Oyonnax se quittent sur un résultat nul (16-16). La rencontre, marquée par son intensité, sera restée indécise d’un bout à l’autre.

Deux équipes déçues du résultat nul ou satisfaites de ne pas avoir perdu ?

La question mérite d’être posée et tous les acteurs de ce match n’auront surement pas le même avis. Mais alors que Colomiers était invaincu à domicile depuis 13 rencontres et qu’Oyonnax avait remporté ses 7 matchs cette saison, aucune des deux formations n’a réussi à faire basculer le match de son côté, que ce soit Jules Soulan sur une pénalité manquée face aux poteaux mais des 45m (76’), ou bien Antoine Zeghdar sur une ultime possession après la sirène (80’+1). Le nul apparait alors logique.

Jules Soulan donne bien l’avantage aux Haut-Garonnais dans l’approche du final, sur un drop bien senti alors que ses avants butaient sur une solide défense (69’, 16-13). Mais Yohan Le Bourhis égalise dans la foulée sur pénalité (72’, 16-16) et démontre une fois de plus sa régularité dans le tir au but avec un important 100% (4 sur 4).

Entre une équipe invaincue à domicile et une autre invaincue tout court cette saison, un match nul était-il inenvisageable ?

En tout cas, Colomiers et Oyonnax n’ont pas été en mesure de se départager dans l’affiche de clôture de la 10eme journée de Pro D2.

Si Thomas Girard a ouvert le score sur pénalité par l’intermédiaire de la botte de Thomas Girard, la réponse des Oyonnaxiens ne s’est pas faite attendre. Un temps sélectionné pour affronter l’Ecosse avec le XV de France, Sacha Zegueur a profité d’une passe d’Antoine Zeghdar à la suite d’un ballon perdu par les Columérins pour aplatir le premier essai de la rencontre dès la 8eme minute. Il a fallu attendre plus d’un quart d’heure pour voir Colomiers répondre.

LE DUEL DES BUTEURS SANS VAINQUEUR

Sur une touche dans les 22 mètres de l’USO, les Columérins ont su mettre en place un ballon porté à la 24eme minute. Une action collective qui a mis la défense du club du Haut-Bugey sur le reculoir. Youssef Saaidia, titularisé pour la première fois, a fêté ça avec un essai qui a permis à Colomiers d’atteindre la mi-temps avec trois longueurs d’avance.

Une marge effacée à peine la deuxième mi-temps lancé, Yohan Le Bourhis ajoutant trois points pour Oyonnax. Les 20 dernières minutes se sont résumées à un duel entre Jules Soulan et Yohan Le Bourhis. Le Columérin marquant une pénalité puis un drop contre deux pénalités pour l’Oyonnaxien. A l’issue d’une rencontre accrochée, le match nul (16-16) est un résultat logique qui fait les affaires de Vannes, battu par Perpignan ce jeudi, qui garde la tête du classement avec deux points d’avance sur Oyonnax. Colomiers, pour sa part, pointe au sixième rang.

Les dix premières journées peuvent d’ores et déjà nous donner quelques enseignements. Les favoris, Oyonnax, Perpignan, Biarritz, sont au rendez-vous. Le club de l’Ain est toujours invaincu, avec sept victoires et un nul. C’est également la meilleure attaque et la troisième meilleure défense (au nombre de points par match). Vannes est leader surprise, mais mérité, avec une magnifique série de sept victoires, stoppée jeudi face à Perpignan. Grenoble, incapable de gagner à l’extérieur, n’est pas là où on l’attend.

Leader au moment de la coupure l’an dernier, Colomiers est bien placé pour se qualifier, grâce à la deuxième attaque et la quatrième défense. Le club luttera avec Nevers, ambitieux mais aux résultats en dents de scie, et Provence Rugby, qui surprend et se montre solide mentalement, avec cinq victoires de cinq points ou moins. Béziers devrait également jouer les trouble-fêtes, mais le début de championnat raté (deux défaites face aux deux derniers) pourrait être source de regrets en fin de saison.

Prochains matchs

Jeudi 26 Novembre 2020 19:00
 Colomiers Rugby – USON Nevers 
Lieu : Stade Michel Bendichou

Samedi 05 Décembre 2020 21:00
 AS Béziers Hérault – Colomiers Rugby 
Lieu : Stade Raoul Barrière

Jeudi 10 Décembre 2020 20:45
 Colomiers Rugby – FC Grenoble Rugby 
Lieu : Stade Michel Bendichou

Vendredi 18 Décembre 2020 00:00
 US Montalbanaise – Colomiers Rugby 
Lieu : Stade Sapiac

Vendredi 12 Février 2021 00:00
 Rouen Normandie – Colomiers Rugby 
Lieu : Stade Mermoz

Vendredi 12 Mars 2021 00:00
 Colomiers Rugby – Valence Romans 

Lieu : Stade Michel Bendichou

Please follow and like us:

About the author

Laisser un commentaire

Enjoy this blog? Please spread the word :)

RSS
Follow by Email
YOUTUBE
INSTAGRAM