Véronique Sanson en concert sur la Scène flottante d’Agde

Vues : 10

Please follow and like us:

Véronique Sanson s’est produite en concert sur la Scène Flottante d’Agde lors de la 15ième édition des Estivales.

Véronique Sanson est née en 1949 à Boulogne-Billancourt. L’artiste est auteure-compositrice-interprète et pianiste. Ses parents, mélomanes, l’initient à la musique. Son père lui donne ses premiers cours de piano, sa mère lui apprend ses premiers accords de guitare. Ses parents l’envoient faire de nombreux séjours linguistiques et elle acquière un excellent niveau d’anglais.

Dans un premier temps, en 1967, Véronique Sanson commence sa carrière au sein d’un trio « Les Roche-Martin », composé de sa sœur Violaine, de leur ami François Bernheim et d’elle même sans obtenir de succès. Par la suite, elle rencontre Michel Berger, directeur artistique chez Pathé Marconi. Cette rencontre marquera un virage dans sa vie.

En 1969, Le groupe, faute d’avoir percé, se dissout et Véronique Sanson sort son premier 45Tours avec comme titres « Le Printemps est là » et « Le Feu du ciel ».

Dans les années 1970, Michel Berger la fait signer chez Elektra ; Véronique Sanson sort le 20 mars 1972 l’album « Amoureuse » avec le titre phare « Besoin de personne », réalisé par Michel Berger alors devenu son compagnon.

Le public la découvre et apprécie ses qualités artistiques, son style novateur et le succès sera au rendez-vous tant en France qu’au Canada.

Véronique Sanson, toute empreinte de timidité, assure les premières scènes de Michel Polnareff, Julien Clerc, Claude François…

En 1973, sans cirer gare, Véronique Sanson change radicalement de vie et de pays, elle s’envole, pour les États-Unis, rejoindre la superstar Stephen Stills avec lequel elle se mariera en 1973 et dont elle aura un fils en 1974.

En 1974, l’artiste revient en France avec son 3ième album « Le Maudit », écrit, composé arrangé et produit à Hollywood avec les musiciens américains de Stephen Stills.

Sa réussite l’emmène sur la scène de l’Olympia ou elle donne ses premiers concerts ; En 1976 avec l’aide du producteur Bernard Saint-Paul, elle a sorti l’album « Vancouver », alors premier disque d’or, puis Hollywood en 1977 au style californien. Véronique Sanson va mettre le feu au Palais des Sports de Paris. L’artiste sort en 1979, « 7ième », l’album de « Ma révérence ».

Dans les années 80, l’artiste reprend la réalisation de ses albums, divorcée de Stephen Stills et séparée de Swell, elle s’installe en France avec son fils. Par la suite, l’artiste cherche l’inspiration et met plus de temps entre chaque sortie d’album. Véronique Sanson change son équipe de musiciens, l’équipe est entièrement française à part Willy Andersen à la guitare.

Véronique Sanson intègre des cuivres, fait à nouveau le Palais des Sports pendant semaines et fait réserver l’Olympia pour un mois. Mai l’album ne sort pas. L’inspiration revient en 1985 avec son 8ième album « l’album blanc », elle remplit l’Olympia à nouveau et c’est un triomphe.

Elle ne cesse d’assurer des tournées, de se renouveler, de créer de nouveaux textes et aussi de prendre part à la première tournée « d’Enfoirés » réunit au nom des Restaurants du Cœur.

Elle ne cesse de se produire, d’écrire, d’assurer les tournées et en 1999, Véronique Sanson sort un disque avec les premières chansons de Michel Berger s’intitulant « D’un papillon à une étoile », arrangé par Hervé Le Duc. En 2007, l’artiste fête ses quarante ans de chanson avec une intégrale discographie.

En 2013, les Victoires de la Musique décident de célébrer plus de 4 décennies d’une carrière exemplaire par une Victoire d’Honneur.

Après 43 ans chez Warner, Sanson signe chez Sony. Elle est nommée pour la sixième fois dans la catégorie Artiste interprète féminine de l’année aux Victoires de la musique 2016.

Le 4 novembre 2016, est sorti le 15e album studio de Véronique Sanson intitulé « Dignes, dingues, donc… » rapidement disque d’or.

Véronique Sanson reçoit de nouvelles nominations début 2017 aux Victoires de la musique en tant qu’Artiste interprète féminine de l’année et Chanson originale de l’année pour « Et je l’appelle encore ».

En 2020, Véronique Sanson réintègre la troupe des « Enfoirés » après 21 ans d’absence. La même année, la chanteuse annonce qu’un nouvel album devrait sortir en 2021

Les musiciens et chœurs l’accompagnant sont :

Basile Leroux à la guitare, François Constantin aux percussions, Dominique Bertram à la basse, Jean-Baptiste Cortot à la batterie, Manu Éveno à la guitare + chœurs, Guillaume Eyango et Mehdi Benjelloun aux chœurs, Frédéric Gaillardet aux claviers, Yannick Social

au saxophone, Renaud Gensane à la trompette et Bertrand Luzignant au trombone.

L’artiste a chanté ses nouvelles chansons, style Nouvelle Orléans et ses anciennes que le public a repris en chœur. L’ambiance était joyeuse, intime par moments, l’émotion était palpable sur certains morceaux. Les 12 musiciens et chœurs qui l’accompagnaient étaient en parfaite osmose. Le public en nombre a profondément apprécié ce concert et l’artiste est venue à la rencontre du public sur le bateau chanter une autre chanson. Véronique Sanson et ses musiciens ont offert au public une magnifique soirée, inoubliable.

Please follow and like us:

About the author

Enjoy this blog? Please spread the word :)

RSS
Follow by Email
YOUTUBE
INSTAGRAM
%d blogueurs aiment cette page :