5ème journée de mobilisation contre le pass sanitaire: mobilisation aussi forte

Vues : 5

Please follow and like us:

La 5ème journée de mobilisation contre le pass sanitaire s’est tenue le 14 août. A cette occasion, 217 manifestations ont eu lieu dans toute la France.

Pour le 5ème samedi consécutif, près de 215 000 personnes ont manifesté dans toute la France contre le pass sanitaire et l’obligation  vaccinale dans certaines professions. Malgré une baisse de participation, ils étaient encore très nombreux à défiler durant cette période estivale et sous la chaleur. Certaines “manifestations sauvages” se sont aussi tenues, toujours dans le calme.

La veille, des dizaines de contestataires s’étaient réunis sur des “terrasses sauvages” pour montrer leur opposition aux décisions du gouvernement.   Ils avaient organisé ces “apéro en musique” de manière festive, suite aux applications du 9 (bars, restos, cinés, musées,…) et du 16 août (centres commerciaux, parcs d’attraction,…). Toutefois, les nombreuses forces de l’ordre, présentes sur place, ont du intervenir pour faire plier les tables et disperser les contrevenants.

Les manifestations parisiennes

A Paris, 3 cortèges étaient déclarés. On comptait pas moins de 143 000 participants malgré un chiffre en baisse. A cette occasion, 1 600 gendarmes et CRS ont été déployés dans la capitale. Le plus long cortège , à l’appel de “Gilets Jaunes”, partait la Porte Dorée (75012) pour rejoindre la place Clichy (75009) en passant par la place de la Bastille (75011). Un second, à l’appel de Florian Philippot, partait de la place de Castiglione (75014), derrière la gare Montparnasse en direction de Port-Royal (75005). Un troisième allait de la Bourse (75002) au Palais Royal (75001). Parmi le manifestants, des familles venues avec les enfants, arboraient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire “Libérons la France” , ” Oui à la liberté de choisir “ou encore “Reprends ton passe Macron et dégage”.

Manifestation Porte Dorée-Place Clichy

Image

La manifestation est partie de la porte Dorée à 13h. Elle était encadrée de nombreuses forces de l’ordre. Les manifestants étaient toujours aussi nombreux. Ils se sont dirigés vers la Nation, la Bastille et la République pour rejoindre la place Clichy. On constatait des pancartes contre le vaccin et le pass sanitaire mais aussi contre la politique d’Emmanuel Macron. Cela se traduisait par des slogans comme “Vaccination, qu’ils viennent me chercher!” en co-notation avec les déclarations du président face à des députés LREM au début de son quinquennat. On pouvait aussi entendre  des slogans comme “Le pass, on en veut pas!”, “Non au pass sanitaire!” et chanter “On est là!…” . Il y a eu quelques échauffourées lors de la dispersion à l’arrivée du cortège, place Clichy.

Manifestation des “Patriotes”

Image

Plus de 10.000 manifestants se sont rassemblés Place de Catalogne (quartier Montparnasse), à l’appel du chef des “Patriotes”, Florian Philippot.

Le cortège a quitté la place de Catalogne vers 14h30. Il comportait de nombreux drapeaux tricolores dont certains sont frappés de la Croix de Lorraine. Tous chantaient la Marseillaise à tue-tête. Dans la foule, des soignants en blouse blanche, des pompiers, des hommes et des femmes ordinaires, des ecclésiastiques (inédit !), des familles venues avec leurs enfants.…

Depuis 39 semaines, Florian Philippot, est présent à chaque manifestation alors que le RN reste discret sur le problème. Lors de ses interventions, il martèle qu’il est “contre le pass sanitaire”, ce qu’il appelle la dictature”, voire “l’apartheid”.

Manifestations en province

Manifs du 14 août 2021 (Vécu, le média)

Contrairement à la capitale, la province a mobilisé d’avantage le 14 août, notamment dans le sud-est de la France. Le retour des mesures sanitaires dont le masque obligatoire en extérieur dans le midi en est une des principales raisons. C’est pourquoi les défilés de Toulon (15 000 ), Montpellier (10 000), Nice, Marseille et Perpignan ont été conséquents.

En Bretagne, Normandie (2 000 à Rouen, 1 250  au Havre), Auvergne-Rhône-Alpes, Occitanie et dans les autres régions, la mobilisation n’a pas faibli en ce week-end de 15 août.

L’épidémie et les manifestations

Après cette 5ème journée de mobilisation, de nouvelles manifestations sont prévues le 21 août dans toute la France. Avec la fin des vacances et la rentrée scolaire, la rentrée risque d’être chaude. L’instauration du pass sanitaire pour les collégiens et les lycéens étant un des principaux facteurs.

Côté épidémie, le variant “Delta” a explosé chez les enfants, ce qui implique une hausse du taux d’incidence chez les moins de 9 ans. La semaine du 6 août au 12 août, on comptait dans cette tranche d’âge 122 cas de coronavirus pour 100 000 habitants, soit 17 % de plus que la semaine précédente.

On a observé le 14 août, un cluster dans une colonie de vacances à Belle-Île-en-Mer (56): 62 enfants testés positifs au Covid-19. Les autorités ont spécialement affrété un bateau pour les rapatrier le 17 août jusqu’à Quiberon.

Suite à ces événements, le gouvernement intensifie ses appels à la vaccination, malgré les manifestations et l’augmentation des opposants au pass sanitaire obligatoire.

Lors de l’extension du pass sanitaire, le gouvernement avait fixé un objectif de 50 millions de primo-vaccinés d’ici fin août. Toutefois, l’objectif paraît de plus en plus difficile à atteindre en raison d’une baisse des injections ces derniers jours.

A côté de cela, la tension monte et on a observé près de Toulouse, un centre de vaccination contre le Covid-19 vandalisé.  Dans la nuit de lundi à mardi, 500 doses de vaccin contre le Covid-19 ont été détruites. Le centre devrait reprendre ses activités avant la fin de semaine.

Please follow and like us:

About the author

Enjoy this blog? Please spread the word :)

RSS
Follow by Email
YOUTUBE
INSTAGRAM
%d blogueurs aiment cette page :