La “charte de transparence” sur le statut de Brigitte Macron sur le site de l’Élysée

Please follow and like us:

GABRIEL MIHAI

L’Elysée a publié sur son site une «charte de transparence» du rôle de la première dame.

Elle “ne se sent pas Première dame” selon ses propres mots, mais Brigitte Macron a décidé de rendre publiques ses activités en tant que conjoint du président de la République. Pas de statut créé, mais une charte publiée lundi sur le site de l’Élysée. Emmanuel Macron avait promis de clarifier ce rôle, qui continuera à n’être régi par aucun texte juridique.

Le texte précise son rôle public et ses missions : assurer la représentation de la France aux côtés du président lors des sommets et réunions internationales, répondre aux sollicitations des Français et des personnalités qui souhaitent la rencontrer, superviser la tenue des manifestations et réceptions officielles à l’Elysée et soutenir des manifestations à caractère caritatif, culturel ou social ou participant au rayonnement de la France. “Brigitte Macron sera également chargée de maintenir un lien continu d’écoute et de relations avec les acteurs de la société civile dans les domaines du handicap, de l’éducation, de la santé, de la culture, de la protection de l’enfance ou encore de l’égalité homme-femme”, poursuit la charte.

Un récapitulatif de l’agenda de Brigitte Macron sera rendu public à la fin de chaque mois et elle effectuera régulièrement un bilan de ses actions, poursuit la charte.

C’est la première fois dans l’histoire de la Ve République qu’un texte établit noir sur blanc le rôle et les moyens du conjoint présidentiel, jusqu’ici informels et souvent opaques.

Sa décision finale a été de ne pas passer par une loi ni par un décret, alors qu’une pétition lancée cet été contre toute forme de statut officiel a recueilli plus de 316.000 signatures en quelques semaines.

Brigitte Macron ne sera pas rémunérée au titre de conjoint du Président, et ne disposera ni de frais de représentation ni de budget. “Les moyens financiers nécessaires à l’exercice de cette fonction figurent dans le budget de la présidence. Les coûts de fonctionnement associés au conjoint du chef de l’Etat feront l’objet d’une présentation transparente dans la comptabilité analytique de l’Elysée, soumise au contrôle de la Cour des comptes, qui en rendra compte publiquement par un rapport spécifique”, précise le texte.

Selon cette charte, deux conseillers du président et un secrétariat sont mis à la disposition de son épouse, dont la protection est assurée par le Groupement de sécurité de la présidence de la République .

Elle a assuré dans un récent entretien au magazine féminin »Elle« qu’elle souhaitait assumer son »rôle public” en toute transparence. L’ex-enseignante évoquait aussi dans cet entretien le couple atypique et fusionnel qu’elle forme avec son mari, de 24 ans son cadet.

Please follow and like us:

Enjoy this blog? Please spread the word :)

RSS
Follow by Email
YOUTUBE
INSTAGRAM
%d blogueurs aiment cette page :