Cirque de Paname: “Le monde de Jalèya”

Please follow and like us:

 Cirque de Paname s’est installé au coeur de l’Hippodrome ParisLongchamps le 14 novembre 2019 et y restera jusqu’au 23 février 2020 pour 120 représentations.

Sous un chapiteau de  plus de 5 500 m², le spectacle “Le Monde de Jalèya” se dévoile au public pour le plus grand plaisir des petits et des grands. Le Dôme est composé d’une  salle de 2500 places sur 180° équipée de matériels techniques de haute qualité et d’un espace d’accueil pourvu de vestiaires, d’une conciergerie, d’espaces restauration, bars, salons privés et d’un espace scénique sans oublier le parking, ce qui fait de ce lieu un endroit idéal pour des événements privés ou professionnels.

Cirque de Paname est l’histoire de jeunes artistes et créatifs français, amoureux des arts vivants désireux de mettre un savoir-faire acquis depuis plus de 20 ans au service du  spectacle à la française pour tous. Depuis 6 ans les équipes s’ attellent à l’élaboration d’un spectacle hors du commun alliant cirque, musique, innovation et technologie. C’est après 3 ans de travail acharné qu’ils présentent leur premier spectacle, “Le Monde de Jalèya”, une aventure fantastique plongée dans l’imaginaire.

Ce spectacle entre dans le domaine du “Made in France” cher au coeur de ses concepteurs allant du fondateur et de la composition de la troupe, des musiciens aux designers et artisans entrant dans la création des costumes et des décors…  On retrouve dans cette équipe la qualité, le raffinement et l’exigence à la française de tous les métiers. Au total, près de 70 artistes et techniciens créatifs et expérimentés dont certains ont participé aux plus grands spectacles des dernières années, en France et à l’international, 14 acrobates, 10 danseurs, 4 musiciens live, 2 chanteurs et 3 comédiens.

Sur une idée de Ludovic Marcato, ancien technicien et grand voyageur de par son métier, “Le Monde de Jalèya est le mélange comédie musicale et création fantastique mêlant cirque contemporain, danse, musique et technologies immersives (odorama, projections vidéo, spatialisation sonore…). Le show nous emmène dans un voyage poétique et imaginaire vers des territoires fabuleux où créatures et beautés divines se retrouvent au détour d’une rencontre avec une licorne (Sa création a demandé 2 mois de travail, 3000 heures d’impressions 3D, 36 kg de filament, avec 9 imprimantes et des dizaines de mètres de tube).

Dans cette première création, rien n’a été laissé au hasard.. Au niveau des costumes, Sylvain Rigault est redevenu styliste après un passage en tant que danseur et performer en sphère aérienne et la création de “l’Atelier du Rêveur”qui lui a permis de réaliser les costumes de “Robin des Bois: la légende ou presque, et de participer au défilé du Mondial de la Coiffure 2015. Pour le Monde de Jalèya, il a collaboré avec Ludovic Marcato pour la création de 200 costumes inspirés de la nature des univers fantastiques mais aussi de la Haute Couture dans des styles extravagants et baroques.

Les coiffures et  perruques (A&R creation: Audrey Lorca et Raphael Perrier) mais aussi le maquillage (Julie Hugues)sont réalisés par de grands noms ayant participé à d’autres spectacles musicaux .Les chorégraphies sont réglées par Julie Spiesser et son expérience internationale et Skorpion (champion du monde de hip-hop et finaliste de “La France a un incroyable talent). Les numéros acrobatiques ont été conçus par Yoann Benhamou (ancien gymnase international) et Julien Seijo (Cirque du Soleil…). La musique a été confiée à Anthony Giordano (musique empreinte d’images, d’espace et de couleurs) et John Dada (créateur pour le théâtre, la danse et les films), ils sont accompagnés par la chanteuse Tatiana Marte et l’auteur-compositeur-interprète Ayvin ; la conception sonore est signée Arnaud Bayssat et Grégory Carlet , associés depuis 2014 pour proposer des solutions techniques et artistiques aux spectacles. Albin Rosa et Thomas Besson s’occupent de la conception video-mapping grâce à leur société D/Lab qui  réalise des créations visuelles pour le spectacle vivant depuis plus de dix ans., enfin Roman Labat est à la conception lumière.

Créateur de l’entreprise Fantasmagorie spécialisée en vol humain et chorégraphie aérienne, Yves Barta qui apporta sa signature à de nombreuses comédies musicales (Dracula, Robin des Bois…) tout comme au dernier show du Lido (envol du lustre), participe à la magie du spectacle du Dôme.

L‘histoire de ce conte est celle d’un jeune homme curieux, et rêveur Oliver Wynd, qui après avoir découvert  dans une malle au grenier, une lampe à huile aux pouvoirs mystérieux part explorer le Monde de Jalèya, Terre Mère des Éléments de la nature. Accompagné du guide Knosios, il traversera des territoires fantastiques peuplés de créatures qui y vivent.  Il devra parcourir les royaumes des éléments de la nature : Terrëa, Fyrön, Eaulus et Airya pour en sortir. Il y rencontrera l’énigmatique déesse Merya aussi belle que froide, incarnant chaque élément dans les royaumes traversés en imposant le respect à tous.

Quelques mots sur la société “Cirque de Paname “, producteur et créateur du spectacle “Le Monde de Jayèla”.

-Producteur exécutif de Cirque de Paname et Président de CDP Entertaitment, Thibert Abid collabore avec les équipes de Disneyland Paris au début de sa carrière dans les années 2000. On le retrouve ensuite pour les cérémonies d’avènement de SAS le Prince Albert II de Monaco (2005), des animations en vidéo mapping sur la statue de la Liberté (2006), le concert de Shakira lors de la Coupe du Monde de football 2010. Depuis 2015, il est Producteur exécutif consultant pour le développement et la production des spectacles à Disneyland Paris. Aujourd’hui, grâce à ses 20 ans d’expérience, il est à la tête de sa production et se consacre à son nouveau spectacle.

Créateur de Cirque de Paname et metteur en scène du Monde de Jalèya, Ludovic Marcato participa d’abord à l’organisation et la tourné d’événements. Dès 2010,  il collabore dans plusieurs comédies musicales (“Mozart, l’opéra rock”, “Dracula”, « L’amour plus fort que la mort”, “1789, Les Amants de la Bastille”, et  “Mugler Follie”s . Il travaille ensuite pour Cirque du Soleil. En France et au Canada,  il contribue ensuite à ” Résiste”, “Grease le musical “, et “Saturday Night Fever”. Il revient alors en France, désirant réunir les jeunes talents et amis rencontrés sur sa route afin de monter sa compagnie et son premier spectacle”Le Monde de Jalèya” qui inspire à Ophélie Pemmarty son 7ème roman, “Dans le monde d’Olivier Wynd” en collaboration avec Ludovic Marcato.

-Les interprètes des principaux rôles sont Alexandre Faitrouni (Oliver), un Monsieur Loyal enchanteur; le danseur pour compagnies contemporaines  et comédien dans la publicité, Sébastien Sfedj (Knosios); la danseuse-modèle et acrobate Aurélie Giboire (Mërya) qui a travaillé depuis plus de 10 ans auprès de chorégraphes comme Kamel Ouali ou Marjorie Ascione… et Alexander Wood (doublure d’Oliver et chanteur).

Les performances sont assurées par le Duo Slackline, le Trio au mât aérien, le duo Waz’O au trapèze fixe, Julie Demont à la sphère aérienne, Yoann Benhamou à la sangle Bungee, Thibault Gassmann à la manipulation bâton et acroTricking, le Cirque La Compagnie à la planche et au mât et les danseurs Acro et Backup, Charlotte Sumian et Robbie Curtis.

Le  spectacle est ouvert à tous les publics, y compris malvoyants  grâce à de nouveaux procédés technologiques (audio-description transmise par casque concernant la mise en scène, les décors, les costumes, les comédiens et leurs déplacements), livret en braille et système de boucle magnétique pour les malentendants.

Pour l’instant, pas de tournée prévue mais un retour l’an prochain à l’hippodrome ParisLongchamp.

Please follow and like us:

Enjoy this blog? Please spread the word :)

RSS
Follow by Email
YOUTUBE
INSTAGRAM
%d blogueurs aiment cette page :