EDMOND JOUVE, PASSEUR D’AVENIR

Please follow and like us:
0
fb-share-icon0
20
fb-share-icon20

Par Jad OUAIDAT

Edmond Jouve, professeur émérite de l’Université Paris Descartes Sorbonne Paris.

Cité, est une personnalité de grande envergure de par ses titres et ses distinctions.
Il est l’auteur de très importants ouvrages sur le Tiers Monde et les Relations internationales, et vient de publier ses mémoires préfacées par M. François
Hollande, ancien Président de la République Française.
Que dire de son nouvel ouvrage, ses mémoires ? Il est difficile de résumer dans un
feuillet le récit de la riche carrière d’un grand voyageur et promoteur infatigable de
la langue française.
Composée de trois tomes, la somme est monumentale et invite
le lecteur à suivre le professeur à travers 128 pays pour partager ses milliers de
rencontres (dirigeants comme populations), d’enseignements, de conférences, et de
colloques.
Grand commis voyageur du Droit international, Edmond Jouve s’est
toujours attaché à ne jamais oublier son village de Nadaillac-de-Rouge (Lot) dont il
connait chaque parcelle. Rien ne lui fera perdre son indéfectible amour pour le
berceau familial, auquel il consacre son premier tome.
Dans le tome 2, l’auteur relate comment il a tenté, au fil de ses nombreux voyages,
de se familiariser avec d’autres peuples et civilisations. Il a aussi apporté à maintes
reprises son soutien ainsi que sa participation à la rédaction de l’avant projet de la
constitution du Burkina-Faso. Toutes ses aventures sont ponctuées d’anecdotes,
avec la volonté de n’en omettre aucune !
Quant au tome 3, il s’agit d’un florilège de ses plus beaux souvenirs
photographiques : des portraits de famille et de son village, des souvenirs de

voyages à travers le monde, et des rencontres avec des personnalités et des
dirigeants du monde entier. On peut y voir le professeur Jouve déposant une
gerbe devant le monument de Bir Hakeim en Libye, dans la jungle cambodgienne
accompagné d’un autre Lotois, le père Cardonnel, ou encore assis sur un char de

l’armée française à Koweit-City. L’ouvrage rassemble également des dizaines de photographies prises

de Dubai à Pyong-Yong, en passant par l’Afrique.
Les mémoires d’Edmond Jouve sont aussi le témoignage d’un homme qui a vécu
dans l’ancien monde avant d’affronter le nouveau monde. En dehors de la quiétude
de Nadaillac, l’auteur estime que les chantiers qu’il a ouverts ont nécessité
beaucoup d’énergie et une certaine abnégation, mais qu’ils ont eu l’avantage de le mettre
en prise directe avec le siècle. «Ce fut une grande chance», écrit-il. Arrivé au

soir de sa vie, l’élève de l’école communale de Nadaillac se dit chaque

jour que l’existence qu’il a menée est allée bien au-delà de ses rêves.
«Cette aventure, je veux la partager avec vous. J’ai déployé beaucoup d’efforts pour y
parvenir», confie-t-il.

* Edmond Jouve, Passeur D’avenir, Mémoires d’un Enfant de Nadaillac-de-Rouge, édition Edicausse, 2019

Please follow and like us:
0
fb-share-icon0
20
fb-share-icon20

Enjoy this blog? Please spread the word :)

RSS20
Follow by Email
Facebook0
Twitter20
YOUTUBE20
INSTAGRAM20
%d blogueurs aiment cette page :