Fête nationale espagnole: Crash d’un avion militaire après le défilé

Please follow and like us:

GABRIEL MIHAI

Un avion de combat militaire Eurofighter s’est écrasé jeudi en Espagne, tuant son pilote, après avoir participé au défilé de la fête nationale à Madrid, a annoncé le ministère de la Défense.

L’appareil s’est écrasé pendant sa manoeuvre d’approche à l’atterrissage à la base aérienne de Los Llanos près de la ville d’Albacete, à 300 km au sud-est de la capitale, et le pilote est mort, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Les médias espagnols affirment qu’il s’agit d’un Eurofighter, un avion de combat développé par le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne. Deux appareils de ce type s’étaient déjà écrasés en Espagne en 2010 et 2014. A chaque fois un des occupants de l’appareil avait trouvé la mort dans l’accident.

En ce jour de fête nationale espagnole, les citoyens partisans de l’unité du pays ont défilé à Barcelone et Madrid. Ils ont notamment rendu hommage à la police catalane. Dans la capitale, l’exécutif espagnol doit assister à une parade militaire.

L’Espagne célébre ce 12 octobre sa fête nationale, symbole de l’unité du pays. Une unité menacée par la crise entre la Catalogne et Madrid, qui lui a donné jusqu’au 19 octobre pour revenir sur sa déclaration d’indépendance. Dans le cas contraire, Madrid pourrait conformément à la Constitution espagnole en activer l’article 155 et suspendre l’autonomie de la Généralité de Catalogne.

Le premier ministre espagnol Mariano Rajoy et le roi Felipe VI doivent assister à la traditionnelle parade militaire dans les rues de Madrid pour commémorer la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb en 1492.

À Madrid, où de nombreux drapeaux espagnols ornent les balcons, les forces armées doivent descendre le boulevard du Paseo de la Castellana situé en plein centre-ville.

Et pour la première fois depuis 30 ans, la police nationale est conviée à défiler, moins de deux semaines après avoir été accusée d’être intervenue trop durement lors du référendum d’autodétermination, pour reconnaître son rôle après les attentats jihadistes meurtriers du mois d’août en Catalogne.

À l’occasion de la fête nationale, le ministère de la Défense a publié une vidéo montrant notamment des avions de combat en action avec le haschtag OrgullososdeserEspanoles, signifiant: fiers d’être Espagnols.

À Barcelone, deux manifestations pour l’union de l’Espagne sont également prévues.

Mais l’humeur n’est pas franchement à la fête en Espagne, confrontée à sa plus grave crise politique depuis le retour de la démocratie en 1977, il y a quarante ans, avec la volonté des indépendantistes au pouvoir en Catalogne de forcer le divorce.

Please follow and like us:

Enjoy this blog? Please spread the word :)

RSS
Follow by Email
YOUTUBE
INSTAGRAM
%d blogueurs aiment cette page :