Tout comme pour la réforme des retraites, le gouvernement a proposé un nouveau décret portant sur la réforme de l’assurance chômage (application prévue le 1er octobre). Selon les syndicats, cela dégrade  le niveau des allocations et les droits, créant  de fortes inégalités entre les allocataires. Pour des personnes alternant périodes de chômage et contrats courts, ce serait à eux  de faire pression sur le patronat pour obtenir de meilleures conditions d’emploi.

Nouvelle manifestation anti-pass

Le 9 octobre, une nouvelle manifestation anti-pass a eu lieu. Elle faisait suite au maintien du pass sanitaire, au moins jusqu’au 15 novembre.  Pour ce 13ème samedi, la mobilisation était encore en baisse avec 45 300 participants . A Paris, 5 300 personnes étaient séparés en 2 cortèges. Les revendications étaient les mêmes que les semaines précédentes. On a rencontré  dans les cortèges, des pompiers et des soignants dont certains suspendus pour cause de non présentation de pass sanitaire. Sur les pancartes, on pouvait lire “France, sois digne, liberté vaccinale” ou “Plutôt amende et prison que piquée”. La liberté de vaccination est toujours au coeur des mobilisations, elle ne doit pas être sujette à un licenciement.

En province

D’autres cortèges  ont eu lieu à travers la France, A Limoges, les forces de l’ordre ont utilisé les gaz lacrymogènes.