Journée des “Outre-mers”, Congrès et Salon au service des élus pendant 4 jours

Vues : 99

Please follow and like us:

La traditionnelle Journée des Outre-Mers a ouvert le 102ème Congrès des Maires le 18 novembre à la Maison de la Mutualité de Paris (75005).

A cette occasion, l’AMF ( fondée en 1907, reconnue d’utilité publique en 1933),  a demandé un rattrapage financier sur cinq ans pour l’outre-mer, estimé “à plus de l’AMF, François Baroin a insisté sur “une méconnaissance de la vie dans ces territoires d’outre-mer où seuls les maires d’outre-mer peuvent mesurer les différentes tâches à accomplir”.

Suite à la réunion ces derniers mois, d’un groupe de travail du comité des finances locales (CFL) de l’AMF, pour identifier le retard que cumulent les territoires d’outre-mer en matière d’application du droit commun,  des modalités d’action demandant à l’État de les financer ont été présentées. La demande d’un plan de rattrapage sur cinq ans sur des montants attribués au titre de la péréquation dans les DOM, fait partie des propositions. “Nous avons été entendus sur tous les points sauf celui du financement”, a souligné André Laignel, premier vice-président délégué de l’AMF, président du comité des finances locales.

Le gouvernement a confié la mission à Georges Patient, sénateur de la Guyane, et Jean-René Cazeneuve, président de la délégation de l’Assemblée nationale aux collectivités territoriales et à la décentralisation. Il en est résulté la constatation d’un manque d’accompagnement des collectivités d’outre-mer par l’État, en matière de foncier et de contrats aidés notamment, un écart très significatif sur la dotation d’aménagement des communes et circonscriptions territoriales d’outre-mer (Dacom). Le rapport sera remis en décembre au Premier ministre.

Le soir, Emmanuel Macron a reçu plusieurs personnalités (Robert Hue, Jean Arthuis, Vanik Berberian, président de l’AMRF, et Dominique Baert, maire de Wattrelos, dans le Nord) à l’Élysée  pour leur remettre les insignes de chevalier de la Légion d’honneur  et d’officier de la Légion d’honneur, en hommage à leur engagement pour leur commune.

Le 19 novembre, le Congrès des Maires s’est poursuivi Porte de Versailles parallèlement au Salon des Maires. Le Président Macron est intervenu après la Maire de Paris , Anne Hidalgo, André Laignel, premier vice-président délégué de l’AMF et le président de l’AMF, François Baroin.

A l’approche des prochaines élections municipales de 2020, le président a souligné l’appui donné par les maires pour sortir de la crise des Gilets Jaunes ainsi que leur rôle  dans le dialogue avec les citoyens dans le cadre du Grand Débat national. Il a aussi fait appel à “l’union sacrée” face à la mondialisation, aux problèmes climatiques et aux remous sociaux.

La compensation de la suppression de la taxe d’habitation intégrée dans le projet de licences pour 2020 en cours de discussion, le projet de loi relatif à “l’engagement dans la vie locale et la proximité de l’action publique” examiné en séance à l’Assemblée à partir du 18 novembre  et le futur projet de loi 3D (décentralisation, différenciation, déconcentration) étaient au centre du débat et des préoccupations des élus.

Le Premier Ministre Edouard Philippe, présent le dernier jour, lors de la clôture du 102ème Congrès des Maires s’est exprimé devant les édiles. Comme le chef de l’Etat, il a tenu à assurer  son soutien et  sa volonté d’agir avec le gouvernement auprès des élus dans la lutte pour la sécurité, tout comme dans les politiques publiques.

Autre volet de cet événement réservé aux maires, le Salon des Maires et des Collectivités Locales dont le thème était “Villes et Territoires Durables, Horizon 2030“. Seul rendez-vous national réunissant tous les grands acteurs de la commande publique avec l’ensemble de leurs partenaires institutionnels ou spécialisés dans la gestion, les services, l’aménagement et le développement des collectivités territoriales.

Comme chaque année, les Prix de l’Innovation du Salon des Maires et des Collectivités Locales ont récompensé les produits, matériels, systèmes, services ou techniques innovants développés par les fournisseurs de biens et services des collectivités locales. Ils sont décernés par un jury présidé par Pierre Jarlier, Maire de Saint-Flour (15), vice-président de l’Association des Maires de France, président de la commission Aménagement, Urbanisme et Habitat de l’AMF, et composé de professionnels du monde des collectivités locales (élus, directeurs territoriaux, journalistes). Les Prix de l’Innovation apportent des réponses concrètes aux problématiques actuelles qui se posent aux visiteurs du salon. Ce concours ouvert à tous les exposants a reçu 83 dossiers de candidature dans 9 catégories (Aménagement urbain, Bâtiment-Travaux Publics-Voirie, Enfance-Santé-Social, Environnement-Energie, NTIC-Système d’information, Prévention-Sécurité-Sûreté, Sport-Loisirs, Véhicules-Matériels d’entretien).

Rendez-vous l’an prochain pour la 103ème édition des Salon et Congrès des Maires à Paris.

Please follow and like us:

About the author

Enjoy this blog? Please spread the word :)

RSS
Follow by Email
YOUTUBE
INSTAGRAM
%d blogueurs aiment cette page :