La voie “d’essence”

Please follow and like us:

La voie “d’essence”

Coach professionnel, hypnothérapeute, yoga, méditation et thérapies en tout genre n’ont de cesse de se mettre au service de notre développement et épanouissement personnel pour que nous trouvions sérénité et bonheur ; ce Graal tant recherché.

C’est justement le cas d’Hélène et de Lucie. Les deux quinquas s’interrogent sur leur approche à l’autre, leurs rapports aux hommes, leur couple, les femmes qu’elles sont, leurs attentes, leurs doutes, leurs frustrations sentimentales. Autant d’interrogations, spirituelles, philosophiques et existentielles pour lesquelles elles vont tenter de trouver leurs réponses. Et par quel moyen ?  La technique du Satsang. Mais quesaco ?

Oubliez ici toutes notions hémoglobiniques que le mot peut inspirer. Ça n’a aucun lien. Il s’agit d’un travail d’introspection. Au sens littéral du terme, Satsang est une pratique indienne qui conduit à la sagesse et à la vérité. C’est le chemin que l’on est prêt à effectuer pour se découvrir en toute honnêteté. C’est un voyage méditatif et initiatique qui permet d’évoluer et d’être en accord avec la personne que l’on est pour, pour in fine, donner du sens à sa vie.

C’est par cette expérience qu’Hélène va combler ses questionnements. Lucie en devient son miroir, sa conscience, cette voix intérieure, qui va lui faire lâcher prise. Exit les pensées parasites. En la sortant de sa zone de confort, elle la libère d’un poids, celui de son pauvrissime d’amour. Hélène se sentait abandonner, délaisser par son mari. Ses espoirs dans l’attente d’une vie meilleure faisaient d’elle son pire ennemi. Tournée que sur elle, son égo en avait perdu toute objectivité et rationalité. Grâce à son Eurêka, elle va écouter la voix de la sagesse pour mieux signifier et inspirer sa propre parole. Elle comprend que ce n’est pas l’armure de son mari qui est rouillée, mais la sienne. Et que pour trouver son « champ de pâquerettes » à elle, le changement doit passer par elle. « Namasté ».

« Satsang, ou la femme du chevalier à l’armure rouillée » de et avec Laurence Breheret et Marie-Eve Dufresne – Une pièce à penser originale et intimiste avec pour fil rouge la quête de soi, judicieusement interprétée et mise en scène par Cécile Mazeas – Théâtre de la Croisée des Chemins (Paris XIXème), les mercredi, jeudi et vendredi à 19h jusqu’au 6 mars 2020 – Réservations : 0142199363

Please follow and like us:

Enjoy this blog? Please spread the word :)

RSS
Follow by Email
YOUTUBE
INSTAGRAM
%d blogueurs aiment cette page :