“BALLE PERDUE 2” au Salon Mondial de l’Automobile pour les fans

Vues : 17

Un chiffre hallucinant et des critiques très enthousiastes à la fois en France mais aussi aux États-Unis : le « New York Times » et le « Hollywood Reporter » lui avaient même offert des articles élogieux, pour la première série. Balle Perdue, plus 37 millions de vues, est le nombre de visionnages dans le monde, sorti il ​​y a maintenant deux ans.

Fort de ce succès, une suite a logiquement été annoncée par Netflix France. La date de diffusion est prévue pour le 10 novembre.

Synopsis :

Après la mort de Charras (Ramzy Bedia), Lino (Alban Lenoir) et Julia (Stéfi Celma) ont pris la relève et forment la nouvelle équipe de choc de la brigade des stups. Bien déterminé à retrouver les assassins Areski (Nicolas Duvauchelle), de son frère et de son mentor, Lino continue sa traque et ne laissera personne se mettre en travers de sa route.

Le réalisateur Guillaume Pierret et de son équipe, devait à tout prix transformer l’essai, le pari est réussi. Entre trahisons et complots, amitiés et confiances brisées, l’esprit de revanche et la raison, les héros de Balle Perdue 2 sont contraints et soumis à des dilemmes moraux insurmontables.

Pas seulement au niveau de l’action, mais aussi et surtout d’un point de vue scénaristique, dans l’ombre, de la noirceur du récit percuté les personnages de plein fouet, le film possède des morceaux d’anthologie et les entraîne à se surpasser, à franchiser des lignes interdites, et tout ce qu’on peut attendre d’une bonne suite et d’une suite avec davantage de moyens.

Alban Lenoir prouve une fois encore sa capacité à emmener des scènes d’action chorégraphiques de haut-niveau, qu’il est un acteur avec des compétences rares.

L’action du scénario se déroule à la frontière espagnole à la recherche du coupable de la mort de son frère et de son mentor, qui a pris la fuite.

Guillaume Pierret s’autorise tout, ose alimenter la technologie de laquelle Lino a le secret, avec la Renault R21 exhibe des moments spectaculaires. Le réalisateur plonge le spectateur dans un spectacle jouissif et palpitant, grâce à une caméra immersive et dynamique.

Balle Perdue 2 est avant tout une histoire qui n’hésite pas à placer tous ses personnages dans des positions complexes, mélancoliques, ténébreuses, redites féroces, sauvages et puissantes.

Les héros tels que Lino ont vu leur rôle être plus développé tandis que l’héroïne comme Julia, un rôle plus étoffé. Une caractérisation des protagonistes a travaillé principalement, le cinéaste se sert pour des accroches émotionnelles avec lesquelles il s’amuse ensuite afin de faire passer le spectateur par des étapes émotionnelles tout aussi déstabilisantes.

Pourquoi le film est-il diffusé par Netlix et non au cinéma ?

Rémi Leautier crée INOXY FILMS en 2012, après une amitié de 35 ans avec  Guillaume Pierret, en tant que producteur amateur, producteur de courts métrages à partir duquel il participera à 60 festivals de courts métrages et remportera 11 prix aux côtés de son ami.

Mais pour faire le film “Balles perdues” qui a duré environ 7 ans, il a cherché à coopérer avec des studios de cinéma pour produire le film, mais il n’a pas réussi, et le film n’a pas été fait pour le grand écran.

Avec un simple coup de téléphone à Netflix en 2018, il a été possible de réaliser le film qui a réalisé un énorme record de 37 000 vues en seulement 28 jours , a expliqué le producteur présent au Mondial de l’Automobile de Paris. Rémi Leautier a été impressionné que Netflix accepte la réalisation du film, mais aussi le succès d’un vrai long métrage de qualité, étant au niveau des produits américains mais réalisé par des Français.

Le producteur Rémi Leautier, accompagné des protagonistes des rôles principaux Alban Lenoir et Stefi Celma a tenu à être présent auprès des fans, pour annoncer la sortie du film “Balles Perdues 2” qui sera disponible sur Netflix, jeudi 10 novembre.

%d blogueurs aiment cette page :